Talon Bishop avait été victime d'un requin en février 2015 (Actualisé) :

Le maire de l'Etang Salé, Jean-Claude Lacouture entendu en qualité de témoin assisté


Publié / Actualisé
La famille de la jeune fille de 22 ans, décédée le 14 février 2015 à La Ravine Mulla, a déposé plainte contre le maire de l'Etang-Salé, Jean-Claude Lacouture. L'élu a été reçu ce matin par un juge d'instruction au Palais de Justice de Saint-Pierre, qui lui a notifié les poursuites engagées contre lui par la famille Bishop.
La famille de la jeune fille de 22 ans, décédée le 14 février 2015 à La Ravine Mulla, a déposé plainte contre le maire de l'Etang-Salé, Jean-Claude Lacouture. L'élu a été reçu ce matin par un juge d'instruction au Palais de Justice de Saint-Pierre, qui lui a notifié les poursuites engagées contre lui par la famille Bishop.

La famille de la jeune femme attaquée mortellement par un requin avait déjà porté plainte auprès du procureur de la République, mais l’affaire avait été  classée sans suite.

Suite à cette décision, une nouvelle plainte avec constitution de partie civile avait ensuite été déposée auprès d’un juge d’instruction. Plainte qui comporte une demande d’indemnisation " non symbolique ", selon l’avocat du maire de l’Etang Salé, le Bâtonnier Maître Georges-André Hoareau.
L'avocat de Jean-Claude Lacouture est très clair : " Mon client n’est pas poursuivi, il n’est accusé de rien. Il est simplement mis en cause. ". 

Et si le parquet décidait de poursuivre in fine Jean-Claude Lacouture ? Le Bâtonnier abat ses cartes : il fera citer comme témoin le Procureur venu sur les lieux constater que la signalisation d’interdiction de baignade en raison du risque requin était bien présente, " en français et en anglais ", précise-il. Mais aussi le sous-préfet, le commandant de Gendarmerie de Saint-Pierre et le chef de la police municipale. " Nous avons quatre témoins avec ces officiels qui témoigneront que la signalisation était en place. "
Et si le parquet décide de ne pas poursuivre l’élu, quel recours pour la demande d’indemnisation de la famille ? " Il lui faudra s’adresser au préfet et au président de Région, qui ont la responsabilité de la gestion des plages ", conclut Maître Georges-André Hoareau.

ml/www.ipreunion.com

Mis en ligne à 12:05 et actualisé à 12:29
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !