[PHOTOS-VIDEO] Championnats du monde de surf au Japon :

Echec de Jorgann Couzinet aux portes de la finale


Publié / Actualisé
Leader des bleus, le Réunionnais Jorgann Couzinet s'arrête aux portes de la finale. Il prend la 7ème place des championnats du monde de surf, après avoir échoué lors des repêchages en demi-finales sur les petites vagues de Long Beach à Tahara au Japon mercredi 19 septembre. C'est l'Argentin Santiago Muniz qui a été sacré champion du monde ISA après avoir gâché la fête au Japonnais, grand favori, Kanoa Igarashi. Cannelle Bulard, l'autre Réunionnaise sélectionnée en équipe de France pour ces mondiaux, échoue également et sort prématurément. (Photo : Fédération française de Surf)
Leader des bleus, le Réunionnais Jorgann Couzinet s'arrête aux portes de la finale. Il prend la 7ème place des championnats du monde de surf, après avoir échoué lors des repêchages en demi-finales sur les petites vagues de Long Beach à Tahara au Japon mercredi 19 septembre. C'est l'Argentin Santiago Muniz qui a été sacré champion du monde ISA après avoir gâché la fête au Japonnais, grand favori, Kanoa Igarashi. Cannelle Bulard, l'autre Réunionnaise sélectionnée en équipe de France pour ces mondiaux, échoue également et sort prématurément. (Photo : Fédération française de Surf)

"Je me suis battu comme un guerrier, c’était tendu." Le Réunionnais Jorgann Couzinet n’a pas réussi le pari fou de se hisser en finale à Tahara au Japon. Hier, il a enchaîné quatre tours en un peu plus de trois heures, avec beaucoup de technicités. Parvenu à s’extraire haut la main des trois premiers malgré les conditions difficiles, il a échoué au dernier et sort en demi-final des repêchages. "Son choix de vagues aura été bon, d’après la Fédération de surf, mais les grosses manouvres qu'il avait jusqu'ici réussi ne sont plus sortis de sa planche". Il faisait pourtant partie des favoris.

"Mais je suis quand même content pour l’équipe, j’ai réussi à ramener quelques points, il n’y a plus qu’à supporter les filles."

Cannelle Bulard sort également

Chez les dames justement, Cannelle Bulard, championne du monde 2011 est passée à côté de son heat alors qu’elle avait une série "relativement dans ses cordes". Elle sort prématurément mais Pauline Ado et Justine Dupont restent dans la compétition. Néanmoins, elles sont toutes deux au repêchage, et vont devoir franchir trois tours au lieu de filer droit en final.

Lire aussi => Mondiaux de surf - Deux Réunionnais en équipe de France

Lire aussi => Top départ des mondiaux au Japon, avec deux Réunionnais en lice

Au classement général, la France est troisième, derrière les Etats-Unis et l’Australie, et devant le Japon. "Le tableau féminin va définitivement tout sceller" samedi écrit la Fédération française de surf.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !