Un patrouilleur français l'a récupéré :

Le skipper indien naufragé secouru sain et sauf (actualisé)


Publié / Actualisé
Abhilash Tomy, le skipper indien, naufragé alors qu'il participait à la course mondiale Golden Globe Yacht Race, a été secouru par le patrouilleur français Osiris. Il est actuellement acheminé vers l'île Amsterdam où il pourra recevoir des soins. En effet, le marin a été sérieusement blessé au dos dans la tempête qui a provoqué le retournement de son bateau et son démâtage.
Abhilash Tomy, le skipper indien, naufragé alors qu'il participait à la course mondiale Golden Globe Yacht Race, a été secouru par le patrouilleur français Osiris. Il est actuellement acheminé vers l'île Amsterdam où il pourra recevoir des soins. En effet, le marin a été sérieusement blessé au dos dans la tempête qui a provoqué le retournement de son bateau et son démâtage.

Fin d’alerte – et aussi de course autour du monde en sollitaire - pour le skipper indien Abhilash Tomy ! Alors qu’il a été blessé vendredi 21 septembre 2018 lors du démâtage et du renversement de son voilier, pris dans une tempête avec des creux de 9 mètres et 50 nœuds de vent, il a heureusement été secouru lundi 24 septembre 2018 à des milliers de kilomètres de l’Australie, selon l’annonce faite par la marine indienne. L’inquiétude était grande, ce week-end, depuis la perte du signal radio du skipper, qui est aussi officier de la marine indienne. Il avait eu le temps d’envoyer un message informant qu’il était blessé au dos et ne pouvait plus bouger, mais que, heureusement, il se trouvait à l’abri dans la cabine.
C’est un patrouilleur français, l’Osiris, qui naviguait à proximité, qui a récupéré le skipper ce lundi matin.

Lire aussi Le skipper d'un voilier démâté participant à la Golden Globe Yacht Race sérieusement blessé

Un autre skipper, de nationalité irlandaise, Gregor McGuckin, a aussi été victime du mauvais temps. Son voilier a également démâté mais le marin n’est pas blessé. Néanmoins l’état de son bateau nécessite qu’il soit évacué. Le patrouilleur a donc poursuivi sa route pour le récupérer. Ce qui fut fait à 16h15 (heure locale) à 57 miles nautiques (105 Kms) au sud de l’île de Saint-Paul.

" L’Osiris " a ensuite fait route vers l’île d’Amsterdam où les naufragés seront pris en charge temporairement par le médecin du district des TAAF.

Le JRCC (Joint Rescue Coordination Center) australien avait également fait appareiller samedi de Perth/Fremantle la frégate de marine australienne HMAS " Ballarat ", qui est équipée d’un hélicoptère lourd, et qui est prévue sur zone ce jeudi 27 septembre. Dans un deuxième temps, la frégate australienne procédera au transfert du skipper blessé et de Gregor McGuckin sur la frégate et à leur rapatriement vers l’Australie. Cette solution garantit une prise en charge médicale lourde plus rapide qu’un transit de " L’Osiris " avec le marin blessé vers la Réunion.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !