Législative partielle dans la 7ème circonscription (actualisé) :

Le mystère Aurélien Centon


Publié / Actualisé
Président de l'association Petit coeur, Aurélien Centon vient, à 26 ans, de frapper un grand coup sur la scène politique locale, frôlant de peu une qualification pour le second tour de la législative partielle dans la 7ème circonscription avec 15,01% des suffrages. Si certains y voient un changement de paradigme, les citoyens ayant ras le bol des appareils politiques classiques, d'autres évoquent une stratégie de campagne dont les Robert (Thierry ou Didier) seraient les instigateurs. De quoi épaissir le mystère autour de ce candidat sorti de nulle part.
Président de l'association Petit coeur, Aurélien Centon vient, à 26 ans, de frapper un grand coup sur la scène politique locale, frôlant de peu une qualification pour le second tour de la législative partielle dans la 7ème circonscription avec 15,01% des suffrages. Si certains y voient un changement de paradigme, les citoyens ayant ras le bol des appareils politiques classiques, d'autres évoquent une stratégie de campagne dont les Robert (Thierry ou Didier) seraient les instigateurs. De quoi épaissir le mystère autour de ce candidat sorti de nulle part.

Aurélien Centon est très certainement connu des Réunionnais pour les actions menées en faveur des plus démunis, dans le cadre de son association Petit Cœur, telles que la reconstruction de cases ou encore la prise en charge de situations sanitaires d'urgence. Il avait même réussi à convaincre des députés réunionnais d’offrir leur " miles " en vue d’aider les situations les plus urgentes nécessitant une prise en charge rapide.

Alors quand ce " gar la kour " enregistre un score extrêmement flatteur de 15,01% pour sa première campagne électorale qui n’aura duré que quelques semaines, cela suscite des interrogations. Si, son engagement associatif est indéniable, d'aucuns se posent la question : pour qui roule Aurélien Centon ?

Certains évoquent la proximité entre Thierry Robert et Aurélien Centon, ce dernier ayant bénéficié de 25 000 euros de la réserve parlementaire de l’ancien député pour son association, Petit Cœur, en 2014. Thierry Robert l’a d’ailleurs rappelé ce dimanche soir, en réaction aux résultats de ce 1er tour, une manière de faire un appel du pied au responsable associatif en vue d'un éventuel retour d'ascenceur.

D’autres parlent au contraire d'une  stratégie orchestrée par Didier Robert visant à soutenir Aurélien Centon pour éliminer Pierrick Robert dès le 1er tour des législatives. Ceux qui défendent cette hypothèse en veulent pour preuve la présence d’Aline Murin Hoarau, conseillère régionale Objectif Réunion, proche de Didier Robert, aux côtés d’Aurélien Centon durant cette campagne, et notamment ce dimanche soir comme nous pouvons le voir dans cette vidéo dans laquelle l'élue du Conseil régional affiche une très grande poximité avec le jeune candidat.

" C’est la preuve que le président de Région est aux commandes ", affirme un connaisseur des enjeux de cette circonscription. Il poursuit : "c'est la raison pour laquelle les premiers échos faisaient état d'une finale Poudroux - Centon. Mais il n'ont finalement pas réussi leur coup. Rien n'est joué désormais", faisant référence à la présence de Pierrick Robert au second tour.

Ce dimanche soir, à l'annonce des résultats, Aurélien Centon a annoncé ne pas donner de consigne de vote, se qualifiant d'"homme libre". A voir si cette posture tiendra jusqu'au 30 septembre.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Mdr , Posté
Continue meme dit nimporquoi su marmaille la mdr zot ma peur à li vraiment
Mdr , Posté
Continue meme dit nimporquoi su marmaille la mdr zot ma peur à li vraiment
Joseph, Posté
Prenez le meilleur des hommes, le plus honnête, le plus intègre, mettez le au pouvoir, et vite fait un mauvais entourage le rendra aussi voleur que les autres.
Ne rêvez plus, ils ne sont là que pour se servir !
KUNTA KINTé, Posté
Semble t-il imaz G. P press devrait se tourner vers un conseiller départemental de Saint Paul ( G P ) et un responsable d'un site de réseaux sociaux bien présent pendant la campagne . Ne donnons pas plus d' importance à ce type de la pyramide inversée !