Des vagues jusqu'à 7 mètres de haut :

Forte houle australe ce matin sur les côtes ouest et sud


Publié / Actualisé
Selon Météo France, une forte houle australe est de mise dans la nuit du lundi du 1er au 2 octobre 2018. Celle-ci pourrait atteindre les 3 à 3,50 mètres de haut, c'est-à-dire des vagues jusqu'à 6-7 mètres, sur les côtes ouest et sud. Ce phénomène reste toutefois moins surprenant que celui de la semaine dernière où la vigilance "forte houle" avait été décrétée. Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France, fait le point sur ce train de houle qui n'a finalement rien d'étonnant en cette saison
Selon Météo France, une forte houle australe est de mise dans la nuit du lundi du 1er au 2 octobre 2018. Celle-ci pourrait atteindre les 3 à 3,50 mètres de haut, c'est-à-dire des vagues jusqu'à 6-7 mètres, sur les côtes ouest et sud. Ce phénomène reste toutefois moins surprenant que celui de la semaine dernière où la vigilance "forte houle" avait été décrétée. Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France, fait le point sur ce train de houle qui n'a finalement rien d'étonnant en cette saison

"Elle atteindra son maximum en seconde partie de nuit, de lundi à mardi,  avec une hauteur comprise entre 3 mètres et 3,5 mètres ce qui signifie des vagues maximales jusqu’à 7 mètres," explique Jacques Ecormier. Cette forte houle concernera les côtes ouest et sud de La Réunion, de la Pointe des Galet à Saint-Philippe en passant par Saint-Leu.

Elle commencera à s’amortir dans la journée d'aujourd'hui, mardi 2 octobre et disparaîtra des côtes réunionnaises dès mercredi. A l’origine de ce phénomène, des vents forts soufflant sur une surface importante loin au sud-ouest de l’Afrique du sud. "On vit au rythme des tempêtes," s'amuse le prévisionniste. Elles circulent vers le quarantième sud, et amènent beaucoup de vents forts qui font lever la mer.

Peu de houle australe cette année

Ce phénomène est tout à fait normal dans l’hiver austral. "En moyenne, nous en avons une quinzaine, du mois d’avril au mois d’octobre, confirme le prévisionniste. Nous sommes en pleine saison." Jacques Ecormier estime d’ailleurs qu’il y en a eu peu cette année : "c’est une année assez atypique. Nous n’avons connu que deux vigilances forte houle depuis le mois d’avril : c’est peu."

Lire aussi => Houle australe : le chef prévisionniste de Météo France dit tout

Une forte houle est prévue également en fin de semaine

Rebelote en fin de semaine : à nouveau du vent, à nouveau de la houle, "à peu près la même, entre 2,50 mètres à 3 mètres", c’est à dire des vagues qui dépassent les 5 mètres. Bref, rien de neuf sous le soleil.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !