Ils ont été placés en centre de rétention (actualisé) :

Le Port - Huit migrants sri-lankais interceptés par la gendarmerie maritime


Publié / Actualisé
Un bateau de pêche étranger est entré au Port Ouest encadré par la gendarmerie maritime, ce samedi matin, annonce notre confrère Réunion 1ère. A son bord, se trouveraient des migrants originaires du Sri Lanka, qui souhaiteraient faire une demande d'asile à La Réunion. Un mineur serait à bord. (photo d'archives)
Un bateau de pêche étranger est entré au Port Ouest encadré par la gendarmerie maritime, ce samedi matin, annonce notre confrère Réunion 1ère. A son bord, se trouveraient des migrants originaires du Sri Lanka, qui souhaiteraient faire une demande d'asile à La Réunion. Un mineur serait à bord. (photo d'archives)

C'est en fin de matinée ce samedi 6 octobre 2018 que ce bateau étranger a accosté au port ouest, encadré par la gendarmerie maritime. A son bord, 8 personnes, d'une moyenne d'âge plutôt jeune, entre 20 et 30 ans, qui seraient accompagnés d'un mineur d'environ 16 ans, précise notre confrère. Le bateau aurait navigué plusieurs jours en pleine mer.

Les occupants du bateau ont été auditionnés par la police, puis transférés en milieu d'après-midi au centre de rétention de Saint-Denis. S'enclenche désormais les procédures de rigueur dont la vérification de leur identité auprès des autorités sri lankaises.

Lire aussi => La Réunion, loin d'être une terre d'asile

Le deuxième bateau depuis mars 2018

Cette arrivée de migrants est la seconde en quelques mois : en mars 2018, six marins sri-lankais avaient été retrouvés sur un radeau, flottant au large de Saint-Gilles.
La Réunion semble être une terre d'asile recherchée pour les sri-lankais : en effet, le 11 septembre 2018, la marine sri-lankaise avait intercepté 90 personnes qui voyageaient illégalement à bord d'un chalutier à destination de La Réunion.

Lire aussi => 90 migrants sri-lankais arrêtés sur un chalutier à destination de La Réunion

ml/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Henri, Posté
La Réunion est devenue la nouvelle destination des migrants sri-lankais ?

Renvoyez-les vite chez eux, sinon c'est la porte ouverte à l'invasion !