Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Elections, dengue, paillotes, prix, plainte


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 1er octobre au vendredi 5 octobre 2018 sur Imaz Press :

- Lundi 1er octobre - Législative partielle dans la 7ème circonscription : Jean-Luc Poudroux balaie les Robert
- Mardi 2 octobre - L'été sera chaud et humide : la dengue va adorer
- Mercredi 3 octobre - Hermitage - Les paillotes de la colère : tout pourrait basculer le 11 octobre
- Jeudi 4 octobre - L'Autorité de la Concurrence dénonce trop de monopole et d'importations - Matériaux de construction : "39% plus chers à La Réunion"
- Vendredi 5 octobre - Emmanuel Macron demande aux retraités de moins se plaindre Ils ont subi une hausse de la CSG et un quasi gel des pensions
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 1er octobre au vendredi 5 octobre 2018 sur Imaz Press :

- Lundi 1er octobre - Législative partielle dans la 7ème circonscription : Jean-Luc Poudroux balaie les Robert
- Mardi 2 octobre - L'été sera chaud et humide : la dengue va adorer
- Mercredi 3 octobre - Hermitage - Les paillotes de la colère : tout pourrait basculer le 11 octobre
- Jeudi 4 octobre - L'Autorité de la Concurrence dénonce trop de monopole et d'importations - Matériaux de construction : "39% plus chers à La Réunion"
- Vendredi 5 octobre - Emmanuel Macron demande aux retraités de moins se plaindre Ils ont subi une hausse de la CSG et un quasi gel des pensions

Lundi 1er octobre - Législative partielle dans la 7ème circonscription : Jean-Luc Poudroux balaie les Robert

Jean-Luc Poudroux, 68 ans, candidat de l'Union de la Droite, a été élu ce dimanche 30 septembre 2018 député de la 7ème circonscription lors de la législative partielle. Avec 59,44%% des voix, il balaie littéralement son adversaire, Pierrick Robert (LPA) qui a recueilli 40,56% des voix, mais aussi l'ancien député Thierry Robert qui s'est fortement impliqué dans ce scrutin et qui est forcément très impacté par cette défaite. L'abstention reste quant à elle extrêmement forte pour ce second tour puisqu'elle atteint les 69,37% (contre 76,85% au premier tour).

Mardi 2 octobre - L'été sera chaud et humide : la dengue va adorer

Alors que la dengue est toujours là, l'été arrive à petit pas... et il sera chaud et humide. Deux facteurs qui n'aideront absolument pas à enrayer le virus. Le risque d'une deuxième vague épidémique est bien présent pour la Santé Publique France et l'ARS Océan qui utilisent les prévisions et les observations de Météo France. Une collaboration essentielle pour anticiper les mesures à mettre en place.

Mercredi 3 octobre - Hermitage - Les paillotes de la colère : tout pourrait basculer le 11 octobre

Le 1er juillet dernier, lorsque des procès verbaux de contravention de grande voirie sont dressés par les agents de la direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (Deal) à l'encontre des six paillotes de l'Hermitage, le Préfet se dit "décidé à faire cesser les occupations illégales du domaine public et à rendre les espaces occupés à la jouissance des usagers de la plage en employant les moyens appropriés prévus par le droit". Amaury de Saint Quentin souligne "Ces procès verbaux seront notifiés aux contrevenants pour qu'ils puissent faire part de leurs observations et seront ensuite transmis au tribunal administratif"  C'était il y a deux mois. Aujourd'hui, les paillotes poursuivent leur activité comme si de rien n'était. Pourtant, une épée de Damoclès est suspendue au dessus de leurs têtes. Le 11 octobre prochain, tout pourrait basculer

Jeudi 4 octobre - L'Autorité de la Concurrence dénonce trop de monopole et d'importations - Matériaux de construction : "39% plus chers à La Réunion"

L'Autorité de la Concurrence a analysé les raisons des prix prohibitifs sur les marchés des matériaux de construction à La Réunion et à Mayotte : jusqu'à 39% de plus pour La Réunion et 35% pour Mayotte. Suite à  ces constats, l'Autorité de la Concurrence a formulé plusieurs recommandations au gouvernement pour faire baisser les prix.

 

Vendredi 5 octobre - Emmanuel Macron demande aux retraités de moins se plaindre Ils ont subi une hausse de la CSG et un quasi gel des pensions


 

En déplacement ce jeudi 4 octobre 2018 dans le village du général de Gaulle à Colombey-les-Deux-Eglises (à 250 km à l'est de Paris), pour célébrer le 60e anniversaire de la Constitution française, Emmanuel Macron a fini par demander aux retraités d'arrêter de se plaindre... "On ne se rend pas compte de la chance immense qu'on a" a-t-il ensuite osé... en direction de ces personnes vivant en moyenne avec moins de 800 euros par mois...
 

www/ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !