[VIDEO] A vous donner des complexes :

Zoizo bélyé : un surdoué du tissage


Publié / Actualisé
Crocheter un napperon, tricoter une layette voire juste recoudre un bouton... rien que d'y penser vous déclenche la migraine ? Ah la la... en regardant faire cet oiseau, le bellier aussi appelé oiseau tisserin et zoizo bélyé en créole, vous allez choper des complexes ! Surtout si vous êtes un homme. Eh oui, ce sont les mâles bélyé qui construisent le nid ! Allez, allez, vous voyez bien que les travaux de couture, ce n'est pas que pour les nanas.... A vos aiguilles, messieurs !
Crocheter un napperon, tricoter une layette voire juste recoudre un bouton... rien que d'y penser vous déclenche la migraine ? Ah la la... en regardant faire cet oiseau, le bellier aussi appelé oiseau tisserin et zoizo bélyé en créole, vous allez choper des complexes ! Surtout si vous êtes un homme. Eh oui, ce sont les mâles bélyé qui construisent le nid ! Allez, allez, vous voyez bien que les travaux de couture, ce n'est pas que pour les nanas.... A vos aiguilles, messieurs !

Le zoizo bélyé se retrouve dans toute l’île et comme il recherche plutôt l'activité humaine, on le trouve souvent proche des villages ou près des cultures sur le littoral, dans la zone des savanes et des plantations de canne.

En revanche, il n'aime pas trop les hauts, ne comptez en voir au-delà de 1000 mètres d'altitude. Et pourtant, on peut apercevoir des petites colonies jusqu’à la Plaine des Cafres. Pour les apercevoir, levez les yeux : le nid est bien visible, en forme de boule, accroché le plus souvent à l’extrémité d’une branche haute ou d’une feuille de cocotier. Les mâles Belier recueillent des fibres végétales, au départ vertes mais qui jaunissent ensuite.

Et comme les zoizo bélyé vivent en colonie, il n'est pas difficile de repérer leurs nids, il y en a facilement 20 à 30 dans un arbre, dont les branches porteuses de nids sont généralement dépouillées de leurs feuilles. Jetez un p'tit coup d'oeil sur cette vidéo avant de filer acheter un kit de tissage. Top contre le stress...

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !