[PHOTOS/VIDEO] En visite pour deux jours :

François Hollande à La Réunion pour "la France s'engage"


Publié / Actualisé
L'ancien chef de l'État est à La Réunion les lundi 8 et mardi 9 octobre 2018. Une visite qui n'a rien de politique, du moins, c'est ce qui est annoncé. François Hollande est sur l'île pour promouvoir la fondation " "La France s'engage" dont il est le président. Cette fondation a pour but de promouvoir et financer les projet porteurs d'innovation sociale et solidaire. La Réunion, première étape ultramarine de ce tour de France n'a pas été choisie par hasard, ce serait l'un des départements qui compte le plus de projets sociaux et solidaires nous a-t-on dit. Cette visite éclair, c'est aussi (et surtout) l'occasion d'évoquer le concours "Outre-mer" qui soutient des initiatives innovantes à hauteur de 100.000 euros. Jusqu'ici 150 candidatures ultramarines ont été déposées.
L'ancien chef de l'État est à La Réunion les lundi 8 et mardi 9 octobre 2018. Une visite qui n'a rien de politique, du moins, c'est ce qui est annoncé. François Hollande est sur l'île pour promouvoir la fondation " "La France s'engage" dont il est le président. Cette fondation a pour but de promouvoir et financer les projet porteurs d'innovation sociale et solidaire. La Réunion, première étape ultramarine de ce tour de France n'a pas été choisie par hasard, ce serait l'un des départements qui compte le plus de projets sociaux et solidaires nous a-t-on dit. Cette visite éclair, c'est aussi (et surtout) l'occasion d'évoquer le concours "Outre-mer" qui soutient des initiatives innovantes à hauteur de 100.000 euros. Jusqu'ici 150 candidatures ultramarines ont été déposées.

Depuis sa création en 2014 la fondation " La France s’engage " n’a retenu aucun dossier ultramarin dans son appel à projet national. Selon François Hollande cela s’explique par de multiples facteurs " les Outre-Mer paraissaient lointains, avec des critères qui n’étaient pas adaptés, un jury pas forcément au fait et des idées qui n’étaient pas faites pour nous ". En tenant compte des spécificités locales ultramarines, un concours spécial Outre-mer est mis en place. Une expérimentation qui va durer trois ans dédiée exclusivement au projets ultramarins. Les critères sont les mêmes que le concours national.

L’idée, c’est que les associations, fondations ou entreprises labellisées ESUS présentent leurs projets peu importe la thématique : économie circulaire, agriculture, éducation, culture, écologie, santé, technologie… Le plus important, c’est que ces projets s’ancrent dans l’économie sociale et solidaire de leur environnement et que leur efficacité soit démontrée.

Un jury indépendant statuera sur ces projets. Deux ou trois d’entre eux seront sélectionnés. Ces lauréats se verront accorder une dotation allant jusqu’à 100 000 euros par projet versés sur trois ans et bénéficieront de l’accompagnement de spécialistes.

En tout, 150 candidatures ultramarines ont déjà été déposées. Fin des dépôts de candidature : le 15 octobre. Seuls critères pour les associations qui souhaitent postuler : avoir deux ans d’existence et 50 000 de budget.

C’est ce concours spécial Outre-mer que François Hollande est venu promouvoir. Car la communication est un élément crucial, jusqu’ici, la Fondation n’avait reçu qu’une dizaine de candidatures ultramarines.

Si l’ancien chef de l’État admet volontiers que maintenant, il a plus de temps pour aller voir sur le terrain ces porteurs de projet, il se rend aussi compte des limites de ce concept. " Le but, ce n’est pas que la Fondation " la France s’engage " se substitue à l’action publique. Il y a des domaines de l’innovation sociale qui appartiennent à la société elle même que l’État ne pourra pas faire éclore ".

Durant sa visite, François Hollande visitera 4 acteurs de l’économie sociale et solidaire de l’île. Un chantier d’insertion à Saint-Paul, une entreprise d’aide à domicile à Sainte-Marie, une ressourcerie à Sainte-Marie et une usine d’emballage de véhicules à Sainte-Clotilde.

Ci dessous, les vidéos de François Hollande en visite dans l'Association 3i à Saint-Paul

 

 

 

Sa dernière visite sur l'île remontait à août 2014, François Hollande était alors venu en tant que chef de l’État.

Lire aussi => François Hollande était venu en 2014 en Président de la République, il revient en président de fondation

La filière Outre-mer du concours s’inscrit dans le prolongement du concours national tout en s’adaptant aux réalités des territoires ultra-marin. Ces projets doivent avoir un objectif de changement d’échelle. Le concours est ouvert aux associations, fondations ou entreprises bénéficiant du label ESUS.

Lire aussi => François Hollande en visite à La Réunion en octobre

Le service de presse de François Hollande a refusé toute interview à Imaz Press Réunion.

 

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Jolaracaille, Posté
Une chose est sûre, c’est qu'il ne sait toujours pas faire un nœud de cravate !....