La campagne de communication "Hiver" se termine :

11 nouveaux cas de dengue diagnostiqués en une semaine


Publié / Actualisé
Du 24 au 30 septembre, 11 cas de dengue ont été diagnostiqués. 6 615 cas ont été confirmés depuis le début de l'année. Le virus continue de circuler en cette fin d'hiver austral, ce qui laisse présager une épidémie d'ampleur au cours de l'été. C'est pourquoi la mobilisation conjointe de l'ensemble des acteurs et de la population doit continuer pour lutter et agir tous ensemble contre la dengue.
Du 24 au 30 septembre, 11 cas de dengue ont été diagnostiqués. 6 615 cas ont été confirmés depuis le début de l'année. Le virus continue de circuler en cette fin d'hiver austral, ce qui laisse présager une épidémie d'ampleur au cours de l'été. C'est pourquoi la mobilisation conjointe de l'ensemble des acteurs et de la population doit continuer pour lutter et agir tous ensemble contre la dengue.

Du 24 au 30 septembre (données de la semaine dernière en cours de consolidation), 11 cas de dengue ont été diagnostiqués et sont répartis dans les zones suivantes :

=> Dans l’ouest : St Paul Bellemene (2 cas), St Paul BDN (1 cas), Le Guillaume (1 cas), La Possession (4 cas) et St Leu (1 cas)

=> Dans le sud : Saint Louis (1 cas), L’Etang-Salé (1 cas)

Au total depuis le début de l’année 2018, on enregistre :

• 141 hospitalisations pour dengue
• 450 passages aux urgences
• 5 décès, dont 3 ont été considérés, après investigations, comme directement liés à la dengue
• Plus de 23 472 personnes ont consulté leur médecin traitant pour des symptômes évoquant la dengue.

La campagne de communication "Hiver" se termine

Depuis le passage en épidémie de niveau 4 du plan ORSEC, une campagne de communication a été déployée durant tout l’hiver austral. Lancée le 31 juillet, l’objectif était de sensibiliser et mobiliser tous les acteurs à agir contre les moustiques durant l’hiver afin d’endiguer la propagation du virus et empêcher une épidémie de grande ampleur en été.

Chaque semaine, un acteur de la lutte contre la dengue a été mis en avant.
Avec la fin de l’hiver, cette campagne de communication se termine ; l’occasion de faire un focus sur l’ensemble des acteurs concernés : les services de l’Etat et les collectivités, les membres du SDIS et les équipes d’interventions du RSMA, les communes et les intercommunalités, les professionnels de santé, les agents de la LAV de l’ARS OI, les associations (Croix Rouge Française, 3C, 3I, ...), les enseignants et les directeurs d’établissements scolaires, la population réunionnaise, etc.

L’été approche et la dengue continue de circuler sur l’île. Il est primordial que tous les acteurs continuent de se mobiliser et d’agir pour lutter contre les moustiques.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !