Après trois mois de blocage :

Bureau des étrangers à Mayotte: une réouverture sous haute tension


Publié / Actualisé
Après près de trois mois de blocage, le bureau des étrangers rouvrira " partiellement vraisemblablement dès jeudi 11 octobre " a annoncé Dominique Sorain, le Préfet de Mayotte. À l'heure actuelle, près d'un millier de dossiers sont en attente. Une reprise progressive mais pas forcément l'issue de cette crise. Car aujourd'hui, ce service de l'État est devenu un symbole, il cristallise les crispations autour de la question de l'immigration clandestine. Une réouverture partielle mais les bloqueurs, le Collectif des citoyens de Mayotte, ont prévenu : ils n'en resteront peut être pas là.
Après près de trois mois de blocage, le bureau des étrangers rouvrira " partiellement vraisemblablement dès jeudi 11 octobre " a annoncé Dominique Sorain, le Préfet de Mayotte. À l'heure actuelle, près d'un millier de dossiers sont en attente. Une reprise progressive mais pas forcément l'issue de cette crise. Car aujourd'hui, ce service de l'État est devenu un symbole, il cristallise les crispations autour de la question de l'immigration clandestine. Une réouverture partielle mais les bloqueurs, le Collectif des citoyens de Mayotte, ont prévenu : ils n'en resteront peut être pas là.

Dans la nuit de dimanche à lundi, aux alentours de 4h du matin, presqu’en catimini, un escadron de la gendarmerie déloge les " Mamans ". Ces femmes âgées, qui occupe ce bureau des étrangers depuis plusieurs mois. Des " Mamans " mises en première ligne dans un combat politique mené par le Collectif des citoyens de Mayotte. Leur principale revendication : que les ressortissants comoriens en situation irrégulière à Mayotte soient renvoyés chez eux. Car depuis la crise diplomatique qui secoue la France et les Comores, il n’y a presque plus de reconduite aux frontières. Le Préfet affirme que l’évacuation a eu lieu sans heurt. Regardez les images de l’expulsion tournées par nos confrères de Mayotte 1ére :



Pour Dominique Sorain " il n’était plus possible, dans un État comme le nôtre, une République de laisse les choses en l’état ". Mais ce qui a surtout motivé la décision du Préfet de Mayotte, ce sont ces 1.500 contentieux qui sont lancés contre l’État en raison du non-traitement des demandes de renouvellement de titres de séjour des étrangers. Et le Préfet est assez lucide sur la situation, " ces contentieux, nous allons les perdre ". Car en trois mois, rien n’a vraiment été fait pour assurer la continuité de ce service de l’État.

Concernant la crise diplomatique avec les Comores et une possible reprise plus intense des reconduites aux frontières, sur le plateau de nos confrères de Mayotte 1ère, Dominique Sorain explique " il y des négociations qui sont menées avec le gouvernement comorien qui sont en cours, qui ne sont pas finalisées parce que la question est complexe. Mais c’est en cours ". Regardez l’interview complète :


Le Préfet affirme aussi que les reconduites aux frontières ne se sont jamais totalement arrêtées. Et que les moyens humains dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine ont été renforcés notamment au niveau des services de la PAF, des effectifs des brigades d’intervention et des brigades d’enquête.

Mais cela suffira-t-il à apaiser les tensions ? Le Collectif des citoyens de Mayotte ne semble pas satisfait.  Nos confrères de France Matin Mayotte ont relayé le SMS qui tourne en ce moment dans les rangs du collectif " Nos Mamans sont chassées par des militaires du service des étrangers. Actuellement, elles se trouvent à la Maison des livres. J’appelle à la mobilisation de la population mahoraise, afin de lutter pour la sauvegarde de leur territoire. Faites passer… " Nos confrères de France Mayotte Matin d’ajouter " les Mamans chassées ont promis qu’elles n’en resteraient pas là et que des actions seraient menées. "

SI la réouverture du service est effective ce jeudi 11 octobre, ce seront avant tout " les cas prioritaires qui seront traités et sur rendez-vous " affirme le Préfet.

fh/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...