Prise d'otage en altitude :

GIGN : Exercice de haute voltige


Publié / Actualisé
Le topo : des personnes prises en otage à bord d'un avion commercial. La mission des agents du Groupe d'intervention de la Gendarmerie Nationale : libérer ces otages. Tout ceci était un exercice dans le cadre du maintien des capacités opérationnelles de l'antenne GIGN. Cet entraînement technique de libération d'otages a eu lieu mercredi soir 10 octobre dans la soirée, à l'aéroport Roland Garros de Sainte-Marie, dans un avion mis à disposition par la compagnie Air Austral. Le Commandant de la Gendarmerie de La Réunion ainsi que des observateurs de la préfecture et de la Direction générale de l'Aviation civile de l'Océan Indien ont pu assister à l'ensemble de l'instruction.
Le topo : des personnes prises en otage à bord d'un avion commercial. La mission des agents du Groupe d'intervention de la Gendarmerie Nationale : libérer ces otages. Tout ceci était un exercice dans le cadre du maintien des capacités opérationnelles de l'antenne GIGN. Cet entraînement technique de libération d'otages a eu lieu mercredi soir 10 octobre dans la soirée, à l'aéroport Roland Garros de Sainte-Marie, dans un avion mis à disposition par la compagnie Air Austral. Le Commandant de la Gendarmerie de La Réunion ainsi que des observateurs de la préfecture et de la Direction générale de l'Aviation civile de l'Océan Indien ont pu assister à l'ensemble de l'instruction.

 

 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !