Alimentation :

La fête des fruits et légumes frais se prépare


Publié / Actualisé
La 11ème édition de la Fête des Fruits et Légumes Frais se déroulera cette année du 23 novembre au 2 décembre 2018. Huit communes participeront à cet événement consacré à la promotion de la consommation des fruits et légumes frais, locaux et de saison : Saint Pierre, La Possession, Saint Denis (Moufia), Sainte-Suzanne, Saint-André, Bras Panon, Saint-Benoît et Sainte-Rose.
La 11ème édition de la Fête des Fruits et Légumes Frais se déroulera cette année du 23 novembre au 2 décembre 2018. Huit communes participeront à cet événement consacré à la promotion de la consommation des fruits et légumes frais, locaux et de saison : Saint Pierre, La Possession, Saint Denis (Moufia), Sainte-Suzanne, Saint-André, Bras Panon, Saint-Benoît et Sainte-Rose.

L’objectif stratégique de cette édition est de proposer au public, en particulier les habitants des quartiers prioritaires des actions leur permettant de dépasser les obstacles liés à la consommation des fruits et légumes afin d’améliorer leurs habitudes alimentaires. Dans une enquête de consommation réalisée par l’Iren (Institut Régional d’Education Nutritionnelle) au premier trimestre 2018, cinq barrières à la consommation des fruits et légumes ont été citées par les habitants des quartiers prioritaires. Il s’agit dans l’ordre : du prix, du manque de temps, du manque d’attirance, du manque d’habitude et du manque de connaissance.

Afin de préparer les acteurs des communes concernées à la mise en place de ces actions, une formation leur est proposée. Celle-ci a commencé lundi 1er octobre et va se poursuivre durant toute la semaine. Au total ce sont plus de 100 animateurs qui seront formés à la conception et l’animation des actions de promotion de la consommation des fruits et légumes frais prenant en compte les obstacles cités par le public ciblé.

Au cours de cette formation, ils seront sensibilisés à la découpe des fruits et légumes frais pour un atelier de dégustation pour enfant. Ils découvriront et dégusteront la barquette créole revisitée, à adopter par celles et ceux qui souhaitent accroitre leur consommation de fruits et légumes pour tendre vers une alimentation plus équilibrée. Cette barquette répond aux objectifs nutritionnels d’une femme ou d’un homme d’activité physique habituelle. A la différence de la barquette habituelle, elle est riche en fruits et légumes, pauvres en viandes et en matière grasse et d’index glycémique plus faible. 

La formation organisée par l’Iren (Institut Régional d’Education Nutritionnelle) est coanimée par Virginie Roux, diététicienne à Interfel  et Richard Fanton, chef de cuisine spécialisé en fruits et légumes frais. Elle se déroule à l’atelier de la cuisine centrale de Bras Panon (Rivière des roches) jusqu’au vendredi 5 Octobre.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !