À l'âge de 86 ans :

Décès de Julien Ramin, ancien premier adjoint à la mairie de Saint-Pierre


Publié / Actualisé
Julien Ramin est décédé ce mercredi17 octobre 2018, à Saint Pierre, à l'âge de 86 ans. Membre du parti dès sa création en 1959, "il fut de tous les combats importants dans les périodes de répressions politiques jusqu'aux victoires électorales" écrit le parti communiste dans son hommage. "C'est ainsi qu'il a siégé au Conseil Général, au Conseil Régional et à la Mairie de Saint Pierre, en tant que premier adjoint. C'est un militant infatigable et exemplaire qui s'en va" dit encore le PCR avant de présenter ses condoléances "à son épouse Ginette, son frère Gilbert et à ses proches". Plusieurs hommages lui ont ensuite été rendus
Julien Ramin est décédé ce mercredi17 octobre 2018, à Saint Pierre, à l'âge de 86 ans. Membre du parti dès sa création en 1959, "il fut de tous les combats importants dans les périodes de répressions politiques jusqu'aux victoires électorales" écrit le parti communiste dans son hommage. "C'est ainsi qu'il a siégé au Conseil Général, au Conseil Régional et à la Mairie de Saint Pierre, en tant que premier adjoint. C'est un militant infatigable et exemplaire qui s'en va" dit encore le PCR avant de présenter ses condoléances "à son épouse Ginette, son frère Gilbert et à ses proches". Plusieurs hommages lui ont ensuite été rendus

• Cyrille Melchior, président du Conseil départemental

J’apprends avec tristesse le décès de Julien Ramin, ancien adjoint au maire de Saint-Pierre, ancien conseiller régional et ancien conseiller général.
A travers ses différents mandats et ses différentes fonctions, Julien Ramin a toujours œuvré pour le développement économique, social et culturel de notre île. Il était un homme politique de grande valeur, ayant le sens de l’engagement et du travail au service de La Réunion et des Réunionnais.
A sa famille et à ses proches, j’adresse, en mon nom personnel, et au nom du Département de La Réunion, nos condoléances les plus sincères.
 

• Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph

"C’est avec respect que je salue la mémoire de Julien Ramin. Militant PCR toujours fidèle à ses convictions, il a consacré sa vie aux combats pour l’égalité et la justice sociale. Il fut un grand dirigeant sportif et notamment président de la Saint-Pierroise. Homme d’engagement, il avait aussi consacré son énergie à la perpétuation de la culture et de la foi tamoules. Je garderai toujours de lui le souvenir d’un grand Saint-Pierrois, d’un grand Réunionnais.  A sa famille et à ses proches, j’adresse mes sincères condoléances."

• Jean Hugues Ratenon, député

"C’est avec beaucoup de tristesse que je viens d’apprendre le décès de Julien Ramin. Figure très populaire à la Réunion et notamment à St Pierre où il a été le 1er adjoint de Elie Hoarau de 1983 à 1995. Membre influent du PCR, il a mené de nombreuses luttes aux côtés de son leader Paul Vergès dont notamment la bataille pour l’égalité sociale. Julien Ramin a également été conseiller général et conseiller régional mais c’était aussi un homme très engagé dans l’action sociale, culturelle et sportive (Président de la JSSP). Il a par ailleurs mené de nombreuses actions humanitaires en Inde.
La Réunion perd un artisan du développement, de l’amélioration des conditions de vie des plus pauvres, de l’harmonie entre les différentes communautés et l’épanouissement de la jeunesse. A sa famille, à ses proches et à ses amis, je présente mes très sincères condoléances".

C’est avec une grande tristesse que j’apprends ce jour la disparition de mon ami et camarade Julien RAMIN. Il nous a quitté en laissant derrière lui un héritage politique forgé dans la lutte et le combat auprès de Paul VERGES et du Parti Communiste Réunionnais auquel il a adhéré dès son plus jeune âge et auquel il est resté fidèle toute sa vie.


• Maurice Gironcel, maire de Sainte-Suzanne

"Syndicaliste, adhérent à la CGTR, militant culturel, cultuel et sportif, élu à plusieurs reprise Conseiller Général de La Réunion et ancien 1er adjoint du Député maire de Saint-Pierre Elie Hoarau, Julien Ramin a œuvré toute sa vie pour l’unité du peuple réunionnais et la défense des plus démunis.

Je n’oublie pas non plus ses combats pour les Réunionnais émigrés en France au sein de l’UGTRF (l’Union Général des Travailleurs Réunionnais en France). Zarboutans de notre parti, Julien Ramin a connu, comme d’autres, la répression du pouvoir colonial de l’époque et n’a jamais baissé les bras malgré l'oppression.

En nous quittant, Julien Ramin nous laisse des leçons de courage, d’humanité et de fraternité.

Au nom de la ville de Sainte-Suzanne et en ma qualité de Secrétaire Général du PCR, je présente à son épouse, à ses enfants et petits-enfants, à son frère Gilbert et à tous ses proches, mes condoléances les plus sincères"

• Ibrahim Patel, président de la chambrede commerce et d'industrie

C’est avec tristesse et respect que j’apprends le décès de Julien RAmin, ancien 1er adjoint au maire de Saint-Pierre. Il était un homme investi pour le développement de La Réunion, ferveur défenseur du Réunionnais et engagé dans la vie cultuelle tamoule, …un homme empli de valeurs.  Je tiens à témoigner mon soutien à sa famille et ses proches et leur présente mes très sincères condoléances"

•  Idriss Issop-Banian, président du Groupe de dialogue inter-religieux

"Les membres du GDIR - Groupe de dialogue inter-religieux de La Réunion ont appris avec tristesse le décès de Julien Ramin. Homme de foi, d’engagement et de sagesse Julien Ramin avait adhéré au GDIR il y a quelques années, exprimant ainsi son accord et son soutien aux principes et objectifs essentiels que poursuit notre Groupe : le dialogue respectueux entre Réunionnais de toutes convictions  et l’édification  d’une  société réunionnaise unie, solidaire et fraternelle.

Nous saluons respectueusement sa mémoire et exprimons à toute sa famille nos condoléances les plus émues et leur exprimons l’assurance de notre proximité par la prière".

• Giovanni Poire: président de Soliha Réunion (ex Pact Réunion)

"J'apprends le décès de Julien Ramin, ancien adjoint au Maire de Saint-Pierre, je tiens à présenter à sa famille mes sincères condoléances. Dans cette difficile épreuve, et mon nom et celui du PACT Réunion, j'assure à celles et ceux qui lui sont proches, de mon respect et de mon amitié.

Julien Ramin a été président d'avril 1997 à juillet 1998 et 1er Vice-Président de juillet 1998 à mai 2001- et nous nous faisions déjà un plaisir de le recevoir en août 2019 à l'occasion des 40 ans du Pact Réunion"
 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !