Le Conseil Département a alloué 2,4 millions d'euros :

Entre-Deux : le Pacte de Solidarité territoriale signé avec le Département


Publié / Actualisé
Le Pacte de Solidarité territoriale a été signé ce jeudi 18 octobre avec la Commune de l'Entre-Deux. La commune de l'Entre-Deux recevra une enveloppe de plus de 2,2M d'euros pour mener des actions au titre de l'investissement. Ces projets s'articulent autour de trois axes, la préservation et la protection du foncier, la réhabilitation des chemins d'accès et l'aménagement des voiries.
Le Pacte de Solidarité territoriale a été signé ce jeudi 18 octobre avec la Commune de l'Entre-Deux. La commune de l'Entre-Deux recevra une enveloppe de plus de 2,2M d'euros pour mener des actions au titre de l'investissement. Ces projets s'articulent autour de trois axes, la préservation et la protection du foncier, la réhabilitation des chemins d'accès et l'aménagement des voiries.

Après une visite des travaux de confortement des berges du Bras de la Plaine à hauteur du pont Magon et de la caserne du SDIS, le maire, Bachil Valy, a reçu le Président du Département, Cyrille Melchior, en mairie  : " C'est un moment très fort pour la commune de l'Entre-Deux, j'en ai rêvé de ce jour, Monsieur le Président. Les petites communes ont parfois des difficultés à se faire entendre mais je sais que vous êtes très sensible à la  ruralité. Notre commune a été fortement touchée par des évènements climatiques nous obligeant à revoir nos orientations budgétaires et à retarder des projets pour aller à l'urgence. Aussi pour notre collectivité, le PST est une réelle bouffée d'oxygène."

Le premier édile a ajouté : "Par sa souplesse d'exécution et ses champs d'actions, ce pacte nous permet de relancer de nombreux projets et de combler des besoins spécifiques, d'autant que sa mise en oeuvre a été exemplaire. Nous sommes très  fiers parce qu'en tant qu'élu de proximité, élu de terrain, vous avez bien cerné les problématiques et les enjeux des petites communes qui sont une chance, une richesse de l'île".

Des projets d'investissement et des actions sociales

La commune de l'Entre-Deux recevra donc une enveloppe de plus de 2,2M€ pour mener des actions au titre de l'investissement. Ces projets s'articulent autour de trois axes, la préservation et la protection du foncier, la réhabilitation des chemins d'accès et l'aménagement des voiries. C'est ainsi que des travaux sur le pont de janus seront effectués, que des études, modernisation et ouvrages de six voies dont la réhabilitation de la piste du Dimitile, seront menés, et que les tribunes du stade seront réhabilitées.

Au niveau du social, l'enveloppe allouée s'élève à près de 175 000€ et concernera les projets comme les permis de conduire, le dispositif de portage de repas, l'accompagnement des parents et le renforcement de la médiation de proximité.

Un même combat

A son tour, le Président du Département a pris la parole pour rappeler que rien ne valait le déplacement sur le terrain pour se rendre compte de la réalité des territoires et des populations : "C'est pour cela que je prends un réel plaisir à faire ce tour de la solidarité des communes. Le Département est en lien direct avec les communes parce que historiquement nous avons toujours été des partenaires à travers les contrats de développement, les contrats d'aides aux communes et aujourd'hui le PST. "

Le PST, c'est 90 millions d'euros pour donner aux territoires les moyens d'un développement cohérent et solidaire. Cette somme se répartit comme suit : 75M € pour le volet investissement et 15 M€ pour le volet social. Actuellement, le Département a validé 23 des 24 conventions, engageant le Département à hauteur de 70 M€.

Comme l'a souligné Cyrille Melchior, les élus sont tous confrontés aux mêmes combats : " Nous avons à prendre en compte les mêmes problématiques. Tout d'abord, aménager nos territoires et surtout apporter des solutions à ceux qui sont en souffrance et en difficulté. Nous allons signer ce PST qui va nous engager mutuellement à mener à bien un certain nombre d'opérations sur le territoire de l'Entre-Deux. Ces opérations relèvent de votre choix car nous n'avons pas voulu imposer de canevas. Nous avons décidé de laisser le choix aux maires, avec leur conseils municipaux, de décider des actions majeures pour leur territoire, parce que les priorités de l'Entre-Deux ne sont pas celles d'autres communes de l'île. Le Département est heureux d'allouer à votre commune une aide départementale de près de 2,4M € ".

www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !