Tribune libre d'Ericka Bareigts, députée de La Réunion :

Soutien à la presse et aux transports en Outre-mer, une première avancée


Publié / Actualisé
L'Assemblée nationale a examiné ce mercredi soir l'article 8 de la loi de financement 2019 de la sécurité sociale relatif aux exonérations de charges, notamment pour les territoires ultramarins. Une première victoire : la réintégration des secteurs de la presse, de la production audiovisuelle et du transport aérien et maritime au sein des secteurs bénéficiant de ces exonérations. Cependant, cette victoire est en demi-teinte puisque seuls les bas salaires sont dorénavant concernés. En effet, les dispositif existants jusqu'à présent couvrait des salaires jusqu'à 3 SMIC. Il ne concernera désormais que les salaires jusqu'à 2 SMIC.
L'Assemblée nationale a examiné ce mercredi soir l'article 8 de la loi de financement 2019 de la sécurité sociale relatif aux exonérations de charges, notamment pour les territoires ultramarins. Une première victoire : la réintégration des secteurs de la presse, de la production audiovisuelle et du transport aérien et maritime au sein des secteurs bénéficiant de ces exonérations. Cependant, cette victoire est en demi-teinte puisque seuls les bas salaires sont dorénavant concernés. En effet, les dispositif existants jusqu'à présent couvrait des salaires jusqu'à 3 SMIC. Il ne concernera désormais que les salaires jusqu'à 2 SMIC.

J'ai pu, lors de ce débat, rappeler notamment que la réintégration de la presse et de la production audiovisuelle, obtenue après de nombreuses alertes, ne dissimulait pas l’occasion ratée, par le gouvernement, de concrétiser la volonté du Président de la République de soutenir le développement et la structuration de nos filières ultramarines par de l’encadrement. Malheureusement c’est aujourd’hui l’inverse, les emplois des cadres pèseront plus sur les charges des petites et moyennes entreprises de
La Réunion, soit 95% de celles présentes sur nos territoires.
Ce choix n’est pas le mien. Je me suis toujours engagée pour le développement de l’emploi local y compris de haut niveau.

Éricka BAREIGTS

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !