Consentement sexuel :

Un sondage de Fun Radio provoque un tollé sur les réseaux sociaux


Publié / Actualisé
Tout commence par ce post, mis en ligne mardi 23 octobre dernier sur Twitter par l'équipe de Fun Radio " Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ? " Un sondage destiné à l'émission 'LovinFun' qui se déroule en deuxième partie de soirée sur la station. Suite à cela, la Twittosphère s'insurge. Il faut dire que ce sondage est totalement déplacé. Cela remet en question la notion de consentement sexuel, car on parle là d'un viol conjugal. De son côté, la station Fun Radio se défend dans un communiqué, l'argument : " l'émission 'LovinFun' sensibilise cette semaine le grand public et les jeunes sur la question du consentement sexuel " . Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes s'est emparée du dossier.
Tout commence par ce post, mis en ligne mardi 23 octobre dernier sur Twitter par l'équipe de Fun Radio " Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal ? " Un sondage destiné à l'émission 'LovinFun' qui se déroule en deuxième partie de soirée sur la station. Suite à cela, la Twittosphère s'insurge. Il faut dire que ce sondage est totalement déplacé. Cela remet en question la notion de consentement sexuel, car on parle là d'un viol conjugal. De son côté, la station Fun Radio se défend dans un communiqué, l'argument : " l'émission 'LovinFun' sensibilise cette semaine le grand public et les jeunes sur la question du consentement sexuel " . Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes s'est emparée du dossier.

Après les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc , la parole des femmes s’est libérée sur les réseaux sociaux. La lutte contre le viol, les agressions sexuelles, le sexisme, le harcèlement de rue, plus largement, les violences faites aux femmes est devenue plus criante sur le Web. Ce post de Fun Radio ne pouvait pas passer entre les mailles du filet. La réponse de la Twittosphère a été sans appel :

 

Marlène Schiappa, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les hommes et les femmes est elle aussi montée au créneau en rappelant la définition juridique du terme " viol " accusant la station de faire un sondage tendancieux autour du viol, regardez les tweets de la secrétaire d’état à ce sujet :

Si la station Fun Radio, dont M6 est propriétaire se cache derrière l’argument " action de prévention ", il n’en demeure pas moins que la cible de cette émission est très jeune et peut-être pas suffisamment informée. 49% des participants à ce sondage ont répondu qu’ "il n’était pas normal que Charlotte ne veuille pas que son mec lui fasse l’amour la nuit, quand elle dort ". La notion de consentement sexuel mutuel ne semble pas être maitrisée par les jeunes et que la sensibilisation à ce sujet a encore de beaux jours devant elle. 

 

fh/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)