Découverte macabre à Saint-Louis (actualisé) :

Un homme retrouvé égorgé : deux personnes en garde à vue


Publié / Actualisé
Ce vendredi matin 9 novembre 2018, le corps d'un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé la gorge tranchée rue Sangoro dans le quartier de La Chapelle à Saint-Louis. Des traces de brûlure auraient été relevées sur le corps de la victime. Selon une informations de nos confrères de RTL, ensuite confirmée par le parquet de Saint-Pierre, le frère de la victime et un habitant du quartier ont été placés en garde à vue. En fin de journée le procureur de Saint-Pierre a publié le communiqué suivant
Ce vendredi matin 9 novembre 2018, le corps d'un homme d'une quarantaine d'années a été retrouvé la gorge tranchée rue Sangoro dans le quartier de La Chapelle à Saint-Louis. Des traces de brûlure auraient été relevées sur le corps de la victime. Selon une informations de nos confrères de RTL, ensuite confirmée par le parquet de Saint-Pierre, le frère de la victime et un habitant du quartier ont été placés en garde à vue. En fin de journée le procureur de Saint-Pierre a publié le communiqué suivant

"Le 9 novembre 2018 vers 10h00, un homme de 54 ans téléphonait à la gendarmerie pour signaler qu'un individu était décédé chez lui à Saint-Louis. Sur place, les gendarmes constataient que cet homme était très alcoolisé et que son frère, âgé de 47 ans, gisait sans vie dans l'appartement.

L'appelant expliquait que son frère était arrivé la veille au soir avec une plaie au menton, ce qui ne les avait pas empêché ensuite de faire la fête avec un ami et de beaucoup s'alcooliser. Au matin, il s'était rendu en ville et, constatant à son retour que son frère était toujours allongé, il avait appelé les gendarmes. Le médecin légiste requis constatait deux plaies au niveau de la tête ainsi que des brûlures sur le corps de la victime. Une autopsie sera pratiquée demain (samedi - ndlr) afin de déterminer les causes exactes de la mort.

L'ami qui avait passé la soirée avec les deux frères était interpellé à Saint-Louis en fin de matinée. De même que l'homme qui avait alerté les gendarmes, il a été placé en garde-à-vue du chef de meurtre.

D'après les premiers éléments d'enquête : un couteau a été retrouvé dans l'appartement avec une lame tâchée de sang, un fauteuil de l'appartement porte des traces de sang et de brûlure, des voisins ont entendu au cours de la nuit des cris et bruits évoquant une dispute.

L'enqête de gendarmeire se poursuit, de nombreuses investigations restant à effectuer"

   

1 Commentaire(s)

Johnny Murder, Posté
Comme dirait Nadia Ramassamy: alcool à la Réunion, circulez, y a rien à (boire) voir ! Hips !