[PHOTOS/VIDÉOS] La baleine juvénile a rejoint sa dernière demeure (actualisé) :

Cap La Houssaye : Billy repose face à la mer


Publié / Actualisé
Les deux containers sont partis tôt ce matin du Port ouest. Sous le poids du cétacé, l'un des camions a eu du mal à gravir la pente conduisant au lieu d'enfouissement, mais il y est finalement arrivé. Des pelleteuses avaient creusé une énorme fosse. De la chaux a d'abord été versée dans cette excavation et ensuite la dépouille de Billy a été déposée, l'opération est toujours en cours, la baleine juvénile faisant plus de 20 tonnes, cela pourrait encore durer. De la chaux sera ensuite de nouveau mise dans la fosse qui sera rebouchée avec de la terre.
Les deux containers sont partis tôt ce matin du Port ouest. Sous le poids du cétacé, l'un des camions a eu du mal à gravir la pente conduisant au lieu d'enfouissement, mais il y est finalement arrivé. Des pelleteuses avaient creusé une énorme fosse. De la chaux a d'abord été versée dans cette excavation et ensuite la dépouille de Billy a été déposée, l'opération est toujours en cours, la baleine juvénile faisant plus de 20 tonnes, cela pourrait encore durer. De la chaux sera ensuite de nouveau mise dans la fosse qui sera rebouchée avec de la terre.

La vidéo aérienne de l'enterrement de Billy, regardez :

 

Au plus près de l'inhumation de la baleine juvénile Billy, regardez ces photos :

 Jusqu'ici, le sort de la dépouille de la baleine juvénile Billy n'était pas encore scellé. L'option équarrissage avait très vite été écartée à cause de la taille du cétacé. Il ne restait alors que deux choix : l'enterrer ou le remettre à la mer. Les deux solutions comportaient des inconvénients. Il fallait soit trouver un terrain suffisamment grand pour accueillir les vingt tonnes de Billy soit prendre le risque que le corps du cétacé attire les requins près des côtes. Le temps de la réflexion, le corps de Billy était entreposé dans deux containers réfrigérés sur l'un des quais du Port ouest. Finalement, les services de l'État concernés par l'affaire ont fini par trancher. Le corps de Billy est actuellement enterré ce vendredi 9 novembre 2018 dans la Savane au Cap La Houssaye. 

Le lieu est réputé pour être un point de vue exceptionnel où se pressent bons nombre de curieux pour admirer les cétacés durant la saison des baleines. Paradoxal ou plutôt spirituel, depuis sa dernière demeure, Billy pourra continuer à admirer l’océan. La baleine juvénile sera aux premières loges pour profiter du spectacle lorsque ses congénères reviendront se balader sur les côtes réunionnaises.

L’histoire de Billy avait suscité un vif émoi à La Réunion. La baleine juvénile était venue s’échouer sous le viaduc du chantier de la Nouvelle Route du Littoral, au niveau de la Grande Chaloupe le lundi 29 octobre dernier. De gros moyens logistiques avaient été déployés pour secourir le cétacé. Mais le lendemain, malade et blessée, Billy s’échouait de nouveau. Elle s’est éteinte à la Pointe du Gouffre le 30 octobre.

Lire aussi : Une baleine juvénile s'est échouée à la Grande Chaloupe 

Lire aussi : Billy souffrait d'une parasitose importante

Lire aussi : congelée sur les quais du Port, Billy attend son enterrement 

rb/mb/www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Captain igloo, Posté
Pourra t-on déposer des fleurs, pardon des algues, sur sa tombe ?
Ciaobella, Posté
Justement les requins... c'était le meilleur moyen pour qu'ils se rapprochent encore plus des côtes de l'Ile.... l'enfouir était la seule solution possible. Et ça n'a pas coûté plus qu'un remorquage au large, et sans doute pas 40.000 euros.
Zoursin, Posté
a la region l'argent coule a flot on est pas 40000 € près
Julius, Posté
Les requins mangerons quoi alors ? Des humains ?
Zourite, Posté
30000€ dépensé pour un mammifère et pas un centime pour aider à rapatrier un corps d un réunionnais Kan les familles en ont besoin
Domi, Posté
Entièrement d'accord : les imbéciles sont à la manoeuvre avec de l'argent public dépensé sans aucun bon sens ; qui a pris cette décision ?
Pitoyable , Posté
Pitoyable je suis l’etat et je me protège , je suis l’état et je protège qui ? Mon ki
Colimaconvert, Posté
décision ridicule humaniste et couteuse pour la Société dans cette affaire, il suffisait de remorquer la carcasse loin au large de la Réunion pour laisser la nature faire son boulot. Les requins sont reconnus pour être les nettoyeurs des océans !