Grève dans l'Éducation nationale :

Une centaine de personnes mobilisées devant le Rectorat


Publié / Actualisé
Toutes les organisations syndicales locales de l'Éducation nationale avaient appelé à la grève. Une centaine de personnels a répondu présent. Ce lundi 12 novembre matin, rendez-vous était donné devant le Rectorat à 9h. Comme à chaque mobilisation de ce type, une délégation avec des représentants de l'intersyndicale est reçue par le Recteur pour transmettre leurs doléances à Paris. Le principal point de tension, l'annonce de suppressions de poste de Jean-Michel Blanquer. Le budget 2019, dont le volet Éducation nationale sera discuté en plénière demain, mardi 13 novembre à l'Assemblée nationale, prévoit de supprimer 2.650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l'administration. Quelques 1.800 postes seront créés au primaire, en vertu de "la priorité au primaire" voulue par le ministre. Les syndicats mettent la pression mais obtiendront-ils gain de cause quand les mobilisations sont de moins en moins suivies ?
Toutes les organisations syndicales locales de l'Éducation nationale avaient appelé à la grève. Une centaine de personnels a répondu présent. Ce lundi 12 novembre matin, rendez-vous était donné devant le Rectorat à 9h. Comme à chaque mobilisation de ce type, une délégation avec des représentants de l'intersyndicale est reçue par le Recteur pour transmettre leurs doléances à Paris. Le principal point de tension, l'annonce de suppressions de poste de Jean-Michel Blanquer. Le budget 2019, dont le volet Éducation nationale sera discuté en plénière demain, mardi 13 novembre à l'Assemblée nationale, prévoit de supprimer 2.650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l'administration. Quelques 1.800 postes seront créés au primaire, en vertu de "la priorité au primaire" voulue par le ministre. Les syndicats mettent la pression mais obtiendront-ils gain de cause quand les mobilisations sont de moins en moins suivies ?

Les interviews de plusieurs représentants syndicaux sur leurs revendications et l'utilité de continuer à se mobiliser, regardez

fh/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !