A la une du vendredi 16 novembre 2018 :

Mépris, gilet jaune, Mayotte, déchèterie en fête et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce vendredi matin 16 novembre 2018

- Un gilet jaune contre un Jupiter méprisant
- Mouvement du 17 novembre : "il y a de la grogne et il faut que les gens s'expriment"
- Mayotte : le député Kamardine exige des mesures de l'Etat pour rendre le territoire aux Mahorais
- Le Port - "Déchèterie en fête" sur le boulevard de la Marine
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un tout petit peu moins de pluie
BONJOUR - Voici les titres développés ce vendredi matin 16 novembre 2018

- Un gilet jaune contre un Jupiter méprisant
- Mouvement du 17 novembre : "il y a de la grogne et il faut que les gens s'expriment"
- Mayotte : le député Kamardine exige des mesures de l'Etat pour rendre le territoire aux Mahorais
- Le Port - "Déchèterie en fête" sur le boulevard de la Marine
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un tout petit peu moins de pluie

Un gilet jaune contre un Jupiter méprisant

Le mouvement du 17 novembre sera ou ne sera pas un échec. A La Réunion comme ailleurs en métropole, ils seront des milliers ou des dizaines dans la rue, qu'importe. Dans tous les cas, il aura ouvert la voie et la parole à des millions de personnes sur les réseaux sociaux.  C'est déjà une victoire et elle est citoyenne. Emmanuel Macron a réussi un tour de force : sans le vouloir, il a uni tout le monde sous une même bannière. Tous ceux qui dépendent d'une voiture pour travailler, toute la classe moyenne, touchée de plein fouet par les réformes et les plus pauvres ceux qui pour l'Etat " ne sont rien. " Parce qu'il n'y a pas que la hausse des prix du carburant, il n'y a pas que la vie chère. Il y a aussi le mépris d'un président jupitérien, les humiliations d'une classe politique qui taxe, compense, ignore, écrase.

Mouvement du 17 novembre : "il y a de la grogne et il faut que les gens s'expriment"

Demain nous serons le 17 novembre. Est-ce que le mouvement prendra ? Est-ce qu'il sera suivi ? Y aura des débordements ? Une ambiance bon enfant ? Difficile à dire, difficile à prévoir. Nous entendons tout et son contraire. Dans les rues de Saint-Denis, les passants soutiennent les actions menées, mais ils craignent également les casseurs. Les commerçants de leur côté hésitent à ouvrir leur boutique et ont du mal à anticiper...

Mayotte : le député Kamardine exige des mesures de l'Etat pour rendre le territoire aux Mahorais

Une enquête, menée en 2015-2016, établit que plus de la moitié des adultes (18-79 ans) résidant dans le département n'y sont pas nés : la grande majorité arrive des Comores (42%) et plus spécifiquement d'Anjouan (30%). A ceux-là s'ajoutent 12% de personnes nées ailleurs à l'étranger et 8% nées en France hors Mayotte. Ce constat, tiré d'une étude de l'INSEE, a eu l'heur de mettre le député Mansour Kamardine en rogne. L'élu a donc saisi le gouvernement pour demander des mesures, notamment la reprise des reconduites à la frontière, comme le raconte notre confrère France-Mayotte Matin du jeudi 15 novembre 2018.

Le Port - "Déchèterie en fête" sur le boulevard de la Marine

Dans le cadre de troisième édition de "Déchèterie en fête" le Territoire de la côte ouest (TCO) organise une journée d'animation et de sensibilisation à l'environnement à la déchèterie du boulevard de La Marine au Port le mercredi 21 novembre entre 8h30 et 16h

La pa Météo France i di, sé zot i di - Un tout petit peu moins de pluie

Selon Matante Rosina il y aura un peu moins de pluie ce vendredi 16 novembre 2018 mais toute l'île sera quand même arrosée. Il y aura aussi du vent et mêmes quelques grosses rafales notamment à Saint-Pierre et à Sainte-Marie. Et chez vous c'est comment ?

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !