Clap de fin (actualisé) :

Paillotes : les gérants de La Bobine ferment l'établissement le 2 décembre prochain


Publié / Actualisé
Le restaurant de plage s'en va à son corps défendant " la Bobine doit tirer son clap de fin le 2 décembre et quitter la plage " peut-t-on lire sur la page Facebook de l'établissement. Le 5 novembre dernier, le jugement du tribunal administratif est très clair : les six paillotes de l'Hermitage sont sur le Domaine public maritime (DPM), elles doivent donc quitter les lieux et les remettre en état. À l'arrivée de la notification de la décision de justice, elles ont huit jours pour partir et un mois en tout pour remettre les lieux en l'état. Il semblerait donc que les exploitants de La Bobine ait suivi cette directive après avoir épuisé tous les recours juridiques possibles.
Le restaurant de plage s'en va à son corps défendant " la Bobine doit tirer son clap de fin le 2 décembre et quitter la plage " peut-t-on lire sur la page Facebook de l'établissement. Le 5 novembre dernier, le jugement du tribunal administratif est très clair : les six paillotes de l'Hermitage sont sur le Domaine public maritime (DPM), elles doivent donc quitter les lieux et les remettre en état. À l'arrivée de la notification de la décision de justice, elles ont huit jours pour partir et un mois en tout pour remettre les lieux en l'état. Il semblerait donc que les exploitants de La Bobine ait suivi cette directive après avoir épuisé tous les recours juridiques possibles.

Les exploitants de La Bobine prennent les devants avant que le Préfet ne décide de démolir les lieux. Lundi dernier, les gérants du Coco Beach avaient commencé à déménager. Des agents de la DEAL s'étaient aussi rendus dans les cinq autres paillotes mises en cause pour faire des constatations en vue d'une expulsion prochaine.

Les réunionnais en colère et les associations qui ont milité pour la fermeture des paillotes appellent à un pique nique sur le Domaine public maritime pour fêter l'événement lorsque "le calme et la sérénité" seront revenus le 9 décembre prochain. 

Lire aussi : Paillotes : déménagement et état des lieux

www.ipreunion.com 

   

2 Commentaire(s)

TiKaf, Posté
Franchement ca lé mol.
C etait le seul endroit ou on pouvait manger au resto les pieds dans l eau...cadre idyllique...
Maintenant ca va être quoi? Des barquettes, canettes, plastique en pagaille sur le sable?
Sous prétexte d ecologie, ces lieux vont devenir maintenant aussi crade que le reste de la plage, au moins ces lieux etaient entretenus et nettoyés par les restaurateurs jusqu a present...
Je vous rappel que contrairement a ce que l on vous fait croire, c est pas la canne a sucre qui fait vivre la reunion, c est le tourisme !
La canne n existerait plus sans les subventions européennes...
Bande de moutons de panurges...
Lou, Posté
Nous voulons devenir une ville touristique avec un rendement financier correct et nous dis l'épidon les choses que les touristes aiment. Il suffira de replanter des canne à sucre dans les bras et de chasser le reste des touristes se trouvant dans hôtel pour retrouver la Réunion calme et tranquille comme avant on pourrait à ce moment-là bénéficier du RSA tranquillement au soleil