Par mesure de sécurité :

Mouvement du 17 novembre : les stations services pourraient fermer


Publié / Actualisé
Gérard Lebon, le président du syndicat réunionnais des exploitants de stations services appelle les gérants à baisser les rideaux le temps de la mobilisation des gilets jaunes " pour des raisons de sécurité. On ne souhaite pas que les personnels et les établissements soient exposés, On comprend le mouvement mais il y a des débordements, on ne peut pas prendre de risque. " Pourtant, depuis ce matin, les stations essence de l'île sont envahies par des hordes d'automobilistes inquiets. Plus de ne pas pouvoir accéder aux stations à cause des barrages que de se retrouver devant un établissement fermé.
Gérard Lebon, le président du syndicat réunionnais des exploitants de stations services appelle les gérants à baisser les rideaux le temps de la mobilisation des gilets jaunes " pour des raisons de sécurité. On ne souhaite pas que les personnels et les établissements soient exposés, On comprend le mouvement mais il y a des débordements, on ne peut pas prendre de risque. " Pourtant, depuis ce matin, les stations essence de l'île sont envahies par des hordes d'automobilistes inquiets. Plus de ne pas pouvoir accéder aux stations à cause des barrages que de se retrouver devant un établissement fermé.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !