A la une du mardi 4 decembre 2018 :

Mobilisation, Pénurie, Vie normale, affrontement et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi matin 4 décembre 2018

- Gilets jaunes : moins de barrages mais le mouvement ne faiblit pas
- La crainte d'une pénurie s'éloigne... mais pas sur tout ni pas partout
- Après les blocages, un lent retour à la normale
- C'était hier : Port-est : la nuit est tombée et les affrontements se poursuivent entre forces de l'ordre et manifestants
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Beau soleil et petite brise
BONJOUR - Voici les titres développés ce mardi matin 4 décembre 2018

- Gilets jaunes : moins de barrages mais le mouvement ne faiblit pas
- La crainte d'une pénurie s'éloigne... mais pas sur tout ni pas partout
- Après les blocages, un lent retour à la normale
- C'était hier : Port-est : la nuit est tombée et les affrontements se poursuivent entre forces de l'ordre et manifestants
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Beau soleil et petite brise

Gilets jaunes : moins de barrages mais le mouvement ne faiblit pas

Dix-huitième jour de mobilisation pour les gilets jaunes ce mardi 4 décembre 2018. Cette semaine, le mouvement a décidé de bloquer les institutions, les collectivités et les services de l'Etat. Lundi, alors qu'il n'y avait que deux ou trois barrages sur les principaux axes routiers réunionnais, la situation a dégénéré au Port-est, poumon économique de l'île et dernier bastion des Gilets Jaunes, bloqué depuis plus de deux semaines. A midi, les forces de l'ordre sont arrivés en nombre sur le site. Non tenu à ce moment par les manifestants, le barrage a été levé, dans un premier temps, dans le calme. La situation est vite devenue explosive et des affrontements ont éclaté et duré jusque tard dans la nuit. Jets de galets et grenades lacrymogène ont très vite remplacé l'ambiance de fête qui régnait la semaine dernière. Le retour à la normal est donc très timide... Suivez-nous, nous sommes en live toute la journée

La crainte d'une pénurie s'éloigne... mais pas pour tout ni partout

Ce lundi 3 décembre dans les magasins d'alimentation, on ne pouvait pas vraiment parler de pénurie, sauf sur certains produits frais. Les rayons avaient été largement réapprovisionnés en épicerie, en fruits et légumes, en volaille locale. En revanche, le gaz continue à manquer, malgré les livraisons effectuées depuis le vendredi 30 novembre. La levée des barrages a permis aussi la livraison des pharmacies. Mais la tension sur les stocks demeure : si le Port-Est a été dégagé à grand renforts de bombes lacrymogènes dans l'après-midi de ce lundi, les dockers, lundi soir, n'avaient toujours pas repris le travail. Les containers sont libres d'accès... mais toujours pas traités.

Après les blocages : un lent retour à la normale

Depuis vendredi, les communiqués pleuvent pour annoncer la ré-ouverture des crèches et des établissements scolaires partout dans l'île, de l'Université, des services publics et autres institutions. La Région faisait exception. Déjà, ce week-end, à part quelques barrages filtrants et une prise de tête un peu carabinée à Saint-Gilles, l'impression dominante était celle d'un retour à "comme avant". Mais un peu timide samedi, plus affirmé dimanche jusqu'à ce lundi où la vie a repris (presque) normalement.

C'était hier : Port-est : la nuit est tombée et les affrontements se poursuivent entre forces de l'ordre et manifestants

Lundi 3 décembre 2018, après un dimanche relativement calme sur la Réunion, cette journée s'annonce crucial pour La Réunion. Des gilets jaunes ont annoncé le blocage des bâtiments administratifs : le conseil régional, la préfecture, les impôts, les banques... Les barrages routiers pourraient être allégés. La ministre partie samedi a encore écouté les gilets jaunes lors d'une visioconférence à la préfecture que les médias ont retransmis en direct. Les écoles et les services de bus reprennent normalement. L'approvisionnement en gaz et en carburant s'est poursuivi dimanche. La préfecture a lancé un appel à la responsabilité de tous, un risque de pénurie de produits alimentaires de première nécessité est redouté à cause du blocage du Port Est. Certains gilets jaunes ont annoncé qu'ils vont bloquer les routes à nouveau ce lundi. Dimanche, des gilets jaunes ont ravitaillé le cirque de Mafate en denrées alimentaires et produits de première nécessité.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Beau soleil et petite brise

Matante Rosiana commence la journée avec un sourire radieux ! Elle a vu dans le fond de sa tasse à café que le temps serait agréable partout, avec un beau soleil et une légère brise sur le littoral. Dans la montagne, le vent est faible. Une petite houle de Sud se maintient sous le seuil des 2 mètres, elle entretient une mer agitée dans l'Ouest et le Sud au déferlement.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !