A la une du jeudi 6 décembre 2018 :

Zone franche, colère, la di la fé, temps du dialogue et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce jeudi matin 6 décembre 2018

- Zone franche d'activités : les 7% d'imposition, un joli coup de bluff
- Oser croire que les Réunionnais se rendormiront gentiment est une erreur
- La di la fé... petit florilège des phrases qu'ils auraient préféré ne pas prononcer
- C'était hier : Le temps du dialogue : la vie reprend doucement son cours
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Soleil le matin et averses l'après-midi
BONJOUR - Voici les titres développés ce jeudi matin 6 décembre 2018

- Zone franche d'activités : les 7% d'imposition, un joli coup de bluff
- Oser croire que les Réunionnais se rendormiront gentiment est une erreur
- La di la fé... petit florilège des phrases qu'ils auraient préféré ne pas prononcer
- C'était hier : Le temps du dialogue : la vie reprend doucement son cours
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Soleil le matin et averses l'après-midi

Zone franche d'activités : les 7% d'imposition, un joli coup de bluff

Lors de son passage sur l'île, Annick Girardin, en plein rush des Gilets Jaunes, a fait un certain nombre d'annonces, dont celle d'une nouvelle zone d'activités, sur toute l'île, avec exonération d'impôts de 80% pour certains secteurs. Le but, ramener l'imposition réelle à 7% seulement, alors que l'Ile Maurice est à 15%, afin d'attirer des investisseurs et créer de nouveaux emplois. Présentée comme la grande opération de sortie de crise Gilets Jaunes, cette opération séduction envers les investisseurs se serait faite de toute façon, même sans les blocages, car elle était déjà inscrite dans la Loi de finances pour l'Outre-mer, présentée le 24 septembre 2018. Qui plus est, le taux de 7% n'a rien d'exceptionnel : il était déjà de mise depuis 2009 dans le cadre des zones franches urbaines. Explications.

Oser croire que les Réunionnais se rendormiront gentiment est une erreur

La montagne Gilet jaune aurait-elle accouché d'une souris ? Le dernier bastion du mouvement, le barrage du Port Est est tombé il y a trois jours avec pertes et fracas. Depuis, des barrages sur les axes routiers stratégiques ont été érigés, au niveau de l'échangeur de Gillot ou à la Cocoteraie à Saint André, des barrages éphémères, à peine montés, aussitôt levés. Il n'y a plus de de blocages, les rues sont bondées, la course aux cadeaux de Noël est lancée. Les gilets jaunes qui ornaient une bonne majorité des pare-brise sont maintenant rangés au fond des boîtes à gant des voitures. Les traditionnels embouteillages ont repris, les stations services et les magasins sont de nouveau approvisionnés. La vie normale, quoi. Le mouvement du 17 novembre n'est-il plus qu'un lointain souvenir ?

La di la fé... petit florilège des phrases qu'ils auraient préféré ne pas prononcer

A situation exceptionnelle, phrases exceptionnelles... En vingt jours d'un mouvement social sans précédant, des mesures ont été annoncées, des paroles prononcées, lâchées, des vestes (jaunes) retournées... Petit florilège de ce que nos oreilles ont entendu.

C'était hier : Le temps du dialogue : la vie reprend doucement son cours

Dix-neuvième jour du mouvement social ce mercredi 5 décembre et la vie reprend progressivement son cours alors qu'Emmanuel Macron a dû céder hier soir à la rue et suspendre plusieurs mesures fiscales. La journée du mardi a aussi été marquée par la reprise de l'activité portuaire réunionnaise, sous haute surveillance des forces de l'ordre. De leur côté, les gilets jaunes ont rencontré le président de Région Didier Robert et le président du Département Cyrille Melchior. Sur les routes, peu ou pas de barrage, la circulation a repris. Les centres villes retrouve leurs embouteillages et leurs activités. Les écoles sont ouvertes, les compagnies aérienne ont repris leurs habituels plans de vol. Par ailleurs, le carburant est désormais distribué normalement et le préfet a levé les réquisitions mises en place avec le plan hydrocarbures du dispositif ORSEC.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Soleil le matin et averses l'après-midi

Matante Rosina a une impression de déjà vu, le temps d'aujourd'hui est le même que celui d'hier. Un matinée ensoleillée sur tout le département, puis le ciel se charge de nuages et des petites averses devraient déborder sur le littoral du Nord-Ouest de l'île dans l'après-midi. Matante Rosina voit également que le vent de secteur Sud se renforce légèrement sur les côtes exposées de l'Ouest et de l'Est.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !