[LIVE/PHOTOS/VIDEOS] Le débarquement du navire sri-lankais est terminé :

Les migrants en direction de leur lieu d'hébergement temporaire


Publié / Actualisé
Le débarquement de la soixantaine d'occupants du "Wasana 1" est maintenant terminé. L'opération s'est déroulée calmement et aura duré près d'une heure sous la surveillance des forces de l'ordre. Les bus affrétés sont en direction du lieu d'hébergement temporaires des migrants, tenu secret pour le moment. Le bateau "Wasana 1" intercepté au large de Mare Longue à Saint-Philippe en début d'après-midi ce vendredi 14 décembre 2018 vient d'entrer au port ouest. A la dérive, il avait été accosté par un navire de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) qui l'a escorté jusqu'à Saint-Pierre. De là, la gendarmerie a pris le relais pour l'emmener au Port de la Pointe des Galets, où il est arrivé vers 21h15. Selon la Préfecture, il s'agirait d'un bateau de pêche sri-lankais et il y aurait à bord une soixantaine de personnes dont une dizaine d'enfants et sept femmes. Selon nos informations, il s'agirait de migrants Sri-lankais.
Le débarquement de la soixantaine d'occupants du "Wasana 1" est maintenant terminé. L'opération s'est déroulée calmement et aura duré près d'une heure sous la surveillance des forces de l'ordre. Les bus affrétés sont en direction du lieu d'hébergement temporaires des migrants, tenu secret pour le moment. Le bateau "Wasana 1" intercepté au large de Mare Longue à Saint-Philippe en début d'après-midi ce vendredi 14 décembre 2018 vient d'entrer au port ouest. A la dérive, il avait été accosté par un navire de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer) qui l'a escorté jusqu'à Saint-Pierre. De là, la gendarmerie a pris le relais pour l'emmener au Port de la Pointe des Galets, où il est arrivé vers 21h15. Selon la Préfecture, il s'agirait d'un bateau de pêche sri-lankais et il y aurait à bord une soixantaine de personnes dont une dizaine d'enfants et sept femmes. Selon nos informations, il s'agirait de migrants Sri-lankais.

Ce que l'on sait :

  • Le navire de pêche sri-lankais " Wasana 1 " est signalé au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) La Réunion à 400 mètres au large de la côte de la commune de Saint-Philippe, à l’extrême sud-est de La Réunion. Des témoins à terre font état de signes de détresse.
  • Après un vol de surveillance effectué par la section aérienne de Gendarmerie, la vedette de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) " Talmondaise II " de la station de Saint-Pierre est engagée par le CROSS Réunion pour porter assistance au navire. A titre de précaution, trois policiers du commissariat de Saint-Pierre sont embarqués à bord de la vedette afin de sécuriser le personnel de la SNSM.
  • Sur zone, la vedette SNSM ne signale aucun signe visible d’avarie du navire.
  • Environ 60 personnes sont présentes à bord dont une dizaine d’enfants de quatre à douze ans et sept femmes. Leur nationalité n’est pas confirmée à ce stade mais selon nos informations, il s'agirait de personnes venant du Sri-Lanka. 
  • Accompagné par la SNSM puis par la brigade nautique de la gendarmerie, le "WASANA 1 " est attendu en fin de soirée au grand port maritime de La Réunion où tous les passagers seront pris en charge pour une évaluation sanitaire et administrative.
  • IPR

    Ce live est maintenant terminé, merci de l'avoir suivi et à bientôt !

  • IPR

    [Le débarquement de la soixantaine d'occupants du "Wasana 1" est terminé]

    Les bus affrétés pour l'occasion viennent de quitter le Port ouest. Les migrants sont transportés vers leur lieu d'hébergement temporaire, un lieu encore tenu secret pour le moment. 

  • IPR

    [Les migrants seront ensuite escortés vers leur lieu d'hébergement provisoire]

    Nous l'écrivions au début de ce live, plusieurs bus ont été affrétés pour transporter la soixantaine de personnes qui se trouvaient à bord du "Wasana 1". Pour le moment aucune information ne filtre sur le lieu de destination des migrants. 

  • IPR

    [Les derniers occupants du "Wasana 1" sont en train d'être débarqués]

    L'opération dure depuis environ trois quarts d'heure. Les uns après les autres, les migrants descendent du navire de pêche dans le plus grand calme. Quand ils mettent le pied à terre, ils sont examinés par les services de secours. Tout cela se passe sous surveillance des forces de l'ordre. 

  • IPR

    [Les services de secours examinent les occupants du "Wasana 1 lorsqu'ils mettent le pied à terre

  • IPR

    [Notre Facebook live continue, suivez nous !]

  • IPR

    [Le débarquement de la soixantaine d'occupants du navire de pêche se poursuit] 

  • IPR

    [Un petit navire] 

    Sur nos images diffusées en Facebook live, on peut voir que le "Wasana 1" est un petit navire de pêche. À son bord, une soixantaine de personnes ont dû naviguer dans des conditions difficiles durant plusieurs jours voire semaines. Plus de 4.000 kilomètres séparent le Sri-Lanka de La Réunion. 

  • IPR

    [Les occupants du "Wasana 1" seraient Sri-Lankais] 

    Dans son communiqué, la préfecture stipule que le navire de pêche est sri-lankais, a fortiori, les occupants de l'embarcation seraient de nationalité sri-lankaise. 

  • IPR

    [Le Port ouest est actuellement quadrillé par les forces de l'ordre]

    Pour que l'opération se passe dans les meilleures conditions, les allées et venues dans la zone où les occupants du "Wasana 1" sont débarqués sont très restreintes. 

  • IPR

    [À bord du navire de pêche] 

    Selon la préfecture, à bord du "Wasana 1", une dizaine d'enfants âgés de quatre à douze ans. Sur les images, ces enfants semblent assez jeunes. 

  • IPR

    [Les premières personnes commencent à descendre du "Wasana 1", ce sont en priorité les femmes et les enfants qui sont débarqués]

  • IPR

    [Lorsque tous les occupants du navire sri-lankais seront débarqués, ils seront pris en charge par les secours pour vérifier leur état santé]

    Plusieurs camions de pompiers sont sur place.

  • IPR

    [Sous escorte policière, les migrants, probablements sri-lankais selon nos informations, viennent de commencer à descendre du "Wasana  1"]

    Pluseieurs bus ont été affrétés pour prendre en charge les occupants du navire de pêche.

  • IPR

    [Plusieurs bus ont été affrétés pour transporter la soixantaine de personnes dont une quinzaine d'enfants et de femmes qui se trouvaient à bord du "Wasana 1]

  • IPR

    [Le navire sri-lankais "Wasana 1 est arrivé au Port ouest, suivez notre live Facebook]

  • IPR

    [Le "Wasana 1" est entré au Port Ouest, à son bord, une soixantaine de migrants Sri-lankais dont une dizaine d'enfants]

À propos

Ce vendredi 14 décembre, en début d'après-midi, un navire de pêche assez vétuste est aperçu à 400 mètres au large de Saint-Philippe. Des témoins à terre font état de signes de détresse. L'embarcation est survolée par l'hélicoptère de la section aérienne de la gendarmerie. Depuis les airs, les gendarmes distinguent une personne qui agite un drapeau blanc. Le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) est ainsi que la brigade nautique de la gendarmerie prennent le relais pour porter assistance au navire. À titre de précaution, trois policiers du commissariat de Saint-Pierre sont embarqués à bord afin de sécuriser le personnel de la SNSM. À bord de l'embarcation nommée "Wasana 1" une soixantaine de personnes dont une quinzaine d'enfants et de femmes. 

C'est la quatrième fois qu'un bateau de migrants tente d'accoster à La Réunion :

Mercredi 21 mars 2018 : Six Sri Lankais sont retrouvés en mer au large de Saint-Gilles. Ils étaient à bord d'un radeau bricolé et ont été retrouvés en bonne santé par le CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage). Ils auraient quitté leur pays il y a une vingtaine de jours. Leur navire aurait sombré deux jours plus tôt.

Lire aussi => Des Sri Lankais retrouvés en mer au large de Saint-Gilles

Mardi 11 septembre 2018 : la marine sri-lankaise arrête au large de la côte ouest du Sri-Lanka, 90 personnes qui voyageaient illégalement dans un chalutier à destination de l'île de la Réunion.

Lire aussi => 90 migrants sri-lankais arrêtés sur un chalutier à destination de La Réunion

Samedi 6 octobre 2018 : en fin de matinée, un bateau étranger accoste au Port-Ouest, encadré par la gendarmerie maritime. A son bord, huit Sri-lankais, d'une moyenne d'âge plutôt jeune, entre 20 et 30 ans,  dont un mineur d'environ 16 ans. Le bateau aurait navigué plusieurs jours en pleine mer. Alors qu'une audience devant le juge des libertés et de la détention était prévue le mercredi 10 octobre, ils ont été rapatriés en grande pompe mardi en fin d'après-midi. Du côté de la Cimade, l'association qui lutte pour le respect des droits des migrants, on se demandait si les procédures avaient été respectées...

Lire aussi => Expulsion de huit Sri Lankais : le grand cafouillage

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !