Le capitaine du club phocéen s'exprime :

Dimitri Payet : l'OM dans une mauvaise passe


Publié / Actualisé
Le club marseillais est pris dans le tourbillon de la défaite. Une saison difficile où l'équipe enchaîne les contre-performances. La campagne européenne a été poussive et l'aventure en coupe de la Ligue s'est arrêtée brutalement mercredi 18 décembre face à Starsbourg. La faute, selon les supporters à l'entraîneur Rudi Garcia. Sous le feu des critiques, il assume les défaites et cherche avant tout à protéger ses joueurs. Demain, l'Olympique de Marseille rencontre Angers, une équipe qui a du mordant. Une rencontre cruciale. Dimitri Payet, le kok péi, capitaine de l'équipe phocéenne revient sur les derniers matches et celui qui attend les joueurs ce samedi 22 décembre lors d'une conférence de presse accordée au site Scoom.
Le club marseillais est pris dans le tourbillon de la défaite. Une saison difficile où l'équipe enchaîne les contre-performances. La campagne européenne a été poussive et l'aventure en coupe de la Ligue s'est arrêtée brutalement mercredi 18 décembre face à Starsbourg. La faute, selon les supporters à l'entraîneur Rudi Garcia. Sous le feu des critiques, il assume les défaites et cherche avant tout à protéger ses joueurs. Demain, l'Olympique de Marseille rencontre Angers, une équipe qui a du mordant. Une rencontre cruciale. Dimitri Payet, le kok péi, capitaine de l'équipe phocéenne revient sur les derniers matches et celui qui attend les joueurs ce samedi 22 décembre lors d'une conférence de presse accordée au site Scoom.

Etat d’esprit après élimination en Coupe de la Ligue

Dimitri Payet : "On est déçu de ce qui s’est passé mercredi. On a la chance de rejouer demain, comme on dit, il faut se concentrer sur le match d’après. On va se concentrer sur ce qu’on a bien fait mercredi pour le mettre en oeuvre demain."

" On a l’impression que tout va contre nous"

Dimitri Payet : "C’est compliqué, on bosse, on essaie de faire de notre mieux. On a impression que tout va contre nous. Mercredi, on a fait une bonne deuxième mi-temp. Sur la première, j’admets, moi le premier, on n’était pas à notre meilleur niveau."

Ils ne se laissent pas abattre

Dimitri Payet : "On est un groupe qui a du caractère, on ne se laisse pas dépasser par les événements, ça c’est vu mercredi. On a essayé de se qualifier mais cela n’aura pas suffi."

Rester positif

Dimitri Payet : "Je sens que c’est une période où on a besoin du capitaine mais de tout le monde aussi. Il faut soigner les têtes. Le talent n’a pas disparu. Le fait de se dire qu’il faut durcir le ton, c’est bien mais il faut aussi se dire les choses tranquillement. Il ne faut pas dramatiser, il faut savoir positiver, garder ce qu’il a de bon. On est une bonne équipe."

Ne pas paniquer

Dimitri Payet : "Il ne faut pas tomber dans le piège de " la grande panique " on est conscient de la situation et on essaie de tout faire pour inverser la tendance. Le but, ce n’est pas de découper des mecs ou de finir à dix, c’est de donner le meilleur de nous mêmes."

L’espoir

Dimitri Payet : "Les seules garanties qu’on peut avoir c’est de rectifier ce qu’on fait bien et de bonifier ce qu’on fait bien. La réponse viendra du travail, c’est la clé de la réussite. La qualité du groupe, le caractère, le talent sont toujours là."

Match de demain face à Angers

Dimitri Payet : "Je pense qu’on peut tous faire un peu plus, un peu mieux. Si on garde cette posivité, on peut faire quelque chose et gagner contre Angers, ce sera difficile mais on s’y prépare pour pouvoir faire un bon résultat."

En coulisses

Dimitri Payet : "En tant que compétiteurs, quand on ne gagne pas l’ambiance ne peut pas être bonne. On s’entend, bien sûr mais quand on est dans une spirale négative, c’est difficile, on ne lève pas avec la banane. Mais tout va bien entre nous. Les recrues qui viennent d’arriver vont faire leur trou tranquillement, il faut les aider pour qu’elles se sentent à l’aise."

Et l’encadrement ?

Dimitri Payet : "Aujourd’hui, on a des dirigeants qui sont plus impliqués dans le club. On parle depuis le début de saison de stabilité, de continuité. On vit une période difficile mais aujourd’hui j’ai confiance en ce qu’on est en train de faire."

Message aux supporters qui veulent la démission de Garcia 

Dimitri Payet : "C’est une minorité de supporters. Je n’écoute pas mais quand on joue à domicile on a besoin de soutien. C’est tous ensemble qu’on va redresser la barre."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !