Cyclone Cilida :

La Réunion reste en pré-alerte jaune, vigilances forte pluie et houle maintenues


Publié / Actualisé
Le cyclone tropical intense CILIDA se situe à 10h00 locales à 515 km au Nord-Nord-Est de la Réunion. Il se déplace vers le Sud-Sud-Est à 15 km/h. Il devrait passer au plus proche de La Réunion aux environs de 400 km à l'est de l'île en fin de nuit du samedi 22 au dimanche 23 décembre. Ce phénomène météorologique va influencer les conditions météorologiques des prochaines 24 heures. Nous publions le communiqué de la préfecture.
Le cyclone tropical intense CILIDA se situe à 10h00 locales à 515 km au Nord-Nord-Est de la Réunion. Il se déplace vers le Sud-Sud-Est à 15 km/h. Il devrait passer au plus proche de La Réunion aux environs de 400 km à l'est de l'île en fin de nuit du samedi 22 au dimanche 23 décembre. Ce phénomène météorologique va influencer les conditions météorologiques des prochaines 24 heures. Nous publions le communiqué de la préfecture.

Après une nuit sans précipitations, des averses sont attendues en fin de matinée et surtout durant l’après midi sur l’ensemble des hauteurs de l’île. Ces pluies sont modérées à localement fortes.

Une houle de Nord-Est déferle sur la côte Nord, de la Pointe des Galets à Champ Borne, pouvant impacter les voies côté mer de la route du littoral. Cette houle atteint actuellement 1 mètre 50 à 2 mètres. Elle est prévue s’amplifier au cours de l’après midi pour atteindre 2 mètres 50 environ.

Les vents en rafales ne devraient pas dépasser 70 km/h sur les régions littorales.

Recommandations à la population :

• Rester vigilant et se tenir informé de l’évolution du phénomène en restant à l’écoute des bulletins de Météo France (www.meteofrance.re), des médias, des communiqués de la préfecture (www.reunion.gouv.fr)…
• Ne pas écouter les rumeurs et ne pas contribuer à leur propagation.
• Noter les numéros de téléphones utiles : SAMU (15), Pompiers (18), Police ou gendarmerie (17), répondeur de Météo–France (08 92 68 08 08 pour les prévisions météorologiques et 08 97 65 01 01 pour le point cyclone).
• Vérifier ses réserves de nourriture, d’eau potable et de médicaments pour les jours à venir. En prévision d’éventuelles coupures ou de dégradation de la qualité de l’eau du robinet, se doter de jerricans et récipients propres, constitués de matériaux à contact alimentaire et n’ayant pas contenu de produits toxiques ou dangereux.
• S’assurer de disposer d’une lampe et d’une radio à piles, et de piles de rechange en nombre suffisant.
• Ne pas s’exposer :
        ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne, ni de sorties en mer de plus de 24 heures,
        ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière,
        ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé (à La Réunion, l’imprudence et le non-respect de cette dernière règle sont responsables de l’essentiel des pertes en vie humaine liées aux dépressions et cyclones de ces 20 dernières années),
        limiter ses déplacements dans les zones pluvieuses.
• Les malades sensibles (insuffisants rénaux ou respiratoires) sont invités à se rapprocher des organismes de santé ou associations qui les suivent habituellement.
• Les voyageurs devant se rendre à l’aéroport sont invités à anticiper leurs déplacements en raison des conditions météorologiques dégradées et de l’affluence prévisible à cette période de l’année.

En raison de la forte houle sur la côte Nord :

• Circulez avec précaution en bord de mer, limitez votre vitesse sur les routes exposées à la houle.
• Pour les plaisanciers et les professionnels de la mer : ne prenez pas la mer.
• Protégez les embarcations en les mettant à l’abri ou en les sortant de l’eau.
• Ne vous baignez pas.
• Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l’eau et méfiez-vous des rouleaux (même une zone à priori non exposée – rebord de falaise par exemple – peut être balayée par une vague soudaine plus forte que les autres).
• Surveillez attentivement les enfants et évitez les jeux à proximité de l’eau.
• Si vous habitez en bord de mer, protégez vos biens face à la montée des eaux. Si nécessaire, évacuez vos habitations et mettez-vous à l’abri à l’intérieur des terres.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !