Donnez votre avis en ligne :

Sénat - Une consultation sur la visibilité des outre-mer dans l'audiovisuel


Publié / Actualisé
Depuis le jeudi 20 décembre 2018 la Délégation sénatoriale aux outre-mer a lancé une consultation en ligne sur la question de la représentation et de la visibilité des outre-mer dans l'audiovisuel public national. Cette étude, décidée en octobre 2018, fait suite à l'annonce le 19 juillet de "la fin, d'ici à 2020, de la diffusion de la chaîne France Ô dont la mission serait reprise par un nouveau portail numérique en ligne dédié aux outre-mer" indique la délégation. "Cette décision a soulevé de vives inquiétudes, dans les territoires ultramarins comme dans l'hexagone, sur la place des outre-mer dans l'audiovisuel" note le sénat qui a nommé la sénatrice Jocelyne Guidez et le sénateur Maurice Antiste comme rapporteurs de l'étude. Les avis seront recueillis en ligne
Depuis le jeudi 20 décembre 2018 la Délégation sénatoriale aux outre-mer a lancé une consultation en ligne sur la question de la représentation et de la visibilité des outre-mer dans l'audiovisuel public national. Cette étude, décidée en octobre 2018, fait suite à l'annonce le 19 juillet de "la fin, d'ici à 2020, de la diffusion de la chaîne France Ô dont la mission serait reprise par un nouveau portail numérique en ligne dédié aux outre-mer" indique la délégation. "Cette décision a soulevé de vives inquiétudes, dans les territoires ultramarins comme dans l'hexagone, sur la place des outre-mer dans l'audiovisuel" note le sénat qui a nommé la sénatrice Jocelyne Guidez et le sénateur Maurice Antiste comme rapporteurs de l'étude. Les avis seront recueillis en ligne

L’enquête est ouverte à toutes et à tous. "Que vous soyez ultramarin ou non, que vous viviez outre-mer ou dans l’hexagone, ou même à l’étranger, quel que soit votre âge, votre avis nous intéresse ! Quels sont vos usages de l’audiovisuel public et de l’offre existante ? Qu’attendez-vous pour les outre-mer sur les chaînes publiques ?" s'exclament Maurice Antiste et Jocelyne Guidez dans un communqué.

Les deux rapporteurs, qui ont commencé l’instruction de ce dossier, précisent que la délégation sénatoriale souhaite, avec ses travaux "éclairer ce débat de manière apaisée et traiter ce sujet avec la rigueur qu’il mérite".

L’enquête est disponible sur internet : http://senat.limequery.org/715487?lang=fr

Les travaux de la délégation en réunions plénières sur ce sujet s’ouvriront le 17 janvier 2019 par l’audition du ministre de la culture, Franck Riester, le programme des auditions et le suivi des travaux étant à suivre sur le site de la délégation.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !