[PHOTOS] Dix morts depuis le début du mouvement :

Sur la route, Bruno marche pour un gilet jaune, tué sur un barrage


Publié / Actualisé
Bruno porte un gilet jaune. Mais ne bloque pas un rond-point, il ne manifeste pas devant la Préfecture. Bruno marche. Avec son bâton, son parapluie et sa bonne volonté, il effectue un tour de l'île à pied à la mémoire de Denis David, un gilet jaune mort, percuté par un camion à Avignon. Il avait 23 ans.
Bruno porte un gilet jaune. Mais ne bloque pas un rond-point, il ne manifeste pas devant la Préfecture. Bruno marche. Avec son bâton, son parapluie et sa bonne volonté, il effectue un tour de l'île à pied à la mémoire de Denis David, un gilet jaune mort, percuté par un camion à Avignon. Il avait 23 ans.

Denis David se trouvait avec plusieurs personnes près d’un péage d’Avignon ce jeudi 13 décembre aux alentours d’une heure du matin. Il a été percuté par un camion. Le chauffeur aurait accéléré et forcé le barrage filtrant. Il aurait ensuite pris la fuite avant d’être interpellé par les forces de l’ordre. Contrairement aux informations qui circulaient sur les réseaux sociaux, le jeune homme était célibataire et ne venait pas de devenir papa.

Lire aussi => Un "gilet jaune" tué après avoir été percuté par un camion à Avignon

Denis David est le sixème nom sur la liste des victimes en marge des manifestations des gilets jaunes. Depuis le début du mouvement jusqu'à aujourd'hui, il y en a eu dix.

Chantal Mazet, 63 ans, tuée au premier jour de la mobilisation le 17 novembre. Elle a été tuée à Pont-de-Beauvoisin (Savoie) après avoir été percutée par une automobiliste prise de panique à un barrage. 

Deux jours plus tard, un motard de 37 ans était percuté par une camionnette qui manoeuvrait pour éviter un barrage de "gilets jaunes" et succombait à ses blessures le lendemain.

Dans la nuit du 1er au 2 décembre, lors du deuxième week-end de mobilisation, un automobiliste est mort en s'encastrant dans un camion arrêté à un barrage près d'Arles (Bouches-du-Rhône).

La quatrième victime est Zineb Redouane, une femme de 80 ans blessée par une grenade lacrymogène à Marseille le 1er décembre. Elle est décédée le lendemain à l'hôpital lors d'une opération chirurgicale.

Ont suivi les morts d’Aurore Cayre, 25 ans, une automobiliste dont la voiture s’est encastrée dans un camion à l’arrêt Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente), celle de Denis David, celles le 14 décembre de Marc Streinon, un conducteur de 49 ans entré en collision avec un autre camion à l’arrêt à Erquelinnes, en Belgique et d’une femme de 44 ans, passagère d’un véhicule qui roulait à contresens du côté de Soissons (Aisne).

Le 20 décembre, un autre gilet jaune est décédé au niveau du péage d'Agen, dans le Lot-et-Garonne. L'homme de 61 ans a été renversé par un camion.

Le 22 décembre, un automobiliste est mort, vendredi 21 décembre au soir, au péage sud de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Il a percuté un camion à l’arrêt à proximité d’un rassemblement de " gilets jaunes " et a succombé à ses blessures, selon le procureur de Perpignan, Jean-Jacques Fagni.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !