Il faudra d'abord faire les démarches :

Smic : les cent euros de plus, ce n'est pas automatique


Publié / Actualisé
Le 10 décembre dernier, après plusieurs semaines de crise de Gilets jaunes, Emmanuel Macron prend la parole au cours d'une allocution solennelle. Le président dit vouloir décréter " l'état d'urgence économique et sociale. " Plusieurs mesures fortes sont annoncées. Dont une, qui attire notre attention : " le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus à l'employeur " affirme-t-il. Vous êtes au smic, vous pensez qu'à partir du 1er janvier 2019 vous toucherez 100 euros de plus sur votre salaire ? Eh bien, vous avez tout faux !
Le 10 décembre dernier, après plusieurs semaines de crise de Gilets jaunes, Emmanuel Macron prend la parole au cours d'une allocution solennelle. Le président dit vouloir décréter " l'état d'urgence économique et sociale. " Plusieurs mesures fortes sont annoncées. Dont une, qui attire notre attention : " le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus à l'employeur " affirme-t-il. Vous êtes au smic, vous pensez qu'à partir du 1er janvier 2019 vous toucherez 100 euros de plus sur votre salaire ? Eh bien, vous avez tout faux !

Erreur de communication ou effet d’annonce ? Peu importe. Le résultat, c’est qu’en entendant cela, une partie de la population s’est frotté les mains en se disant que 100 euros de plus par mois, ça mettrait du beurre dans les épinards. Mais vous pensez bien que ce n’est pas aussi simple. En l’annonçant, le président n’a pas donné plus de précisions sur la mesure.

 

Finalement, tout se fera par un effet de levier. " Ces 100 euros de plus sur le Smic correspondent en fait à une prime d'activité de 80 euros et une baisse des charges de 20 euros " indique l'Élysée. " Ce sera fait le plus tôt possible… au plus tard en avril ", poursuit l’Élysée.

Donc, vous l’avez compris, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, il n’y aura pas d’augmentation de salaire sur votre fiche de paye. Ce n’est pas le Smic qui augmente mais la prime d’activité.

Et cette prime d’activité parlons-en. Elle dépend de la situation de chacun. Il est donc conseillé de faire une simulation sur le site de la CAF. Cette simulation vous dira de savoir si vous êtes éligible à la prime activité, et si droit il y a, la simulation vous informera sur le montant mensuel. 

Ce n’est là que la que la première étape. Il faut ensuite faire une demande, la valider et attendre qu’elle soit traitée.Une fois la demande validée vous recevrez une notification dans votre espace personnel de la CAF et le versement se fera automatiquement sur votre compte le 05 de chaque mois.

Pour bénéficier de cette prime, le salarié ne doit pas dépasser un plafond de ressources :
=> 1 500 euros nets pour une personne seule ;
=> 2 200 euros pour un couple sans enfant où un seul membre travaille ainsi que pour un parent isolé avec un enfant ;
=> 2 900 euros pour un couple de deux enfants dont les deux membres travaillent.

Selon le rapport d'évaluation de cette prime établie par le ministère des Solidarités, 30% des personnes éligibles à cette aide ne la demandent pas. C’est le moment ou jamais de faire la simulation sur le site de la CAF.
 

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Didier, Posté
Et ceux qui n'ont pas d'ordi peuvent toujours s'accrocher... à moins de prendre rendez-vous à la CAF en prenant sur ses congés. On comprend mieux pourquoi tant de travailleurs pauvres ne bénéficient pas des droits qui leur sont ouverts !
Cette société est vraiment pourrie. Il est temps d'en changer !