A la une du mercredi 2 janvier 2019 :

Prélèvement à la source, pétition pour le climat, reportage, prix Célimène et météo


Publié / Actualisé
BONJOUR - Voici les titres développés ce mercredi matin 2 janvier 2019

- Ne soyez pas surpris : Prélèvement à la source, une fiche de paye amputée d'un douzième des impôts
- La pétition contre "l'inaction climatique" de l'État bat des records
- Un reportage du site AJ+ : "A La Réunion si on appartient à certaines catégories, on ne réussit pas"
- Prix Célimène : appel à candidature pour le prix 2019
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un temps humide et des orages
BONJOUR - Voici les titres développés ce mercredi matin 2 janvier 2019

- Ne soyez pas surpris : Prélèvement à la source, une fiche de paye amputée d'un douzième des impôts
- La pétition contre "l'inaction climatique" de l'État bat des records
- Un reportage du site AJ+ : "A La Réunion si on appartient à certaines catégories, on ne réussit pas"
- Prix Célimène : appel à candidature pour le prix 2019
- La pa Météo France i di, sé zot i di - Un temps humide et des orages

Ne soyez pas surpris : Prélèvement à la source, une fiche de paye amputée d'un douzième des impôts

Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier. Déclaration, taux, crédits d'impôt... dans tout ce blabla une chose sera bien concrète : à la fin du mois de janvier, la fiche de paie sera amputée d'une partie des revenus. Une baisse artificielle pour les contribuables, les impôts devant de toute façon être payés, mais elle risque de faire mal au portefeuille et au moral des Français en plein mouvement des gilets jaunes... Tour d'horizon des principales questions émises autour de la réforme de l'impôt.

La pétition contre "l'inaction climatique" de l'État bat des records

En une semaine, la pétition de quatre ONG (organisations non gouvernementales) pour dénoncer l'inertie de l'État face au réchauffement climatique a recueilli plus de 1,7 million de signatures. Plus ce nombre de signatures est important, plus les associations auront de poids dans l'action en justice qu'elles comptent mener. Dans l'idée, elles veulent attaquer l'État pour " non assistance à Planète en danger. " Vu l'ampleur du phénomène, François de Rugy, le ministre de la transition écologique a finalement pris la parole en expliquant qu'il n'aurait pas signé une pétition qui attaque l'État.

Un reportage du site AJ+ : "A La Réunion si on appartient à certaines catégories, on ne réussit pas"

"On est tous Français, mais on sent bien qu'il y a des catégories et si on est pas dans la bonne catégorie, on ne réussi pas". La phrase est extraite d'un reportage que le site d'information en ligne AJ+ a consacré à La Réunion il y a quelques jours. Le journaliste réunionnais Gabriel Robert est revenu dans son île pour réaliser ce sujet tourné à la fin de la crise des Gilets jaunes. Les personnes interviewées disent leur sentiment d'être abandonnés par la France, elles parlent du mal-développement, elles affirment aussi leur volonté de s'en sortir. Le reportage totalise déjà plus de 100.000 vues sur les réseaux sociaux.

Prix Célimène : appel à candidature pour le prix 2019

Depuis 15 ans, à l'occasion de la Journée de la Femme, le Conseil Départemental de La Réunion attribue le " Prix Célimène " dans le cadre d'un concours de créativité, destiné aux femmes artistes amateurs, dans les disciplines de la peinture, de la sculpture et de la photographie relevant du domaine des arts visuels. Les inscriptions ont débuté le 12 décembre 2018 et sont ouvertes jusqu'au 15 février 2019. La date limite de dépôt des oeuvres est fixé au vendredi 22 février 2019 à 15h.

La pa Météo France i di, sé zot i di - Un temps humide et des orages

Voilà voilà, Matante Rosina le sentait venir, il est là : le temps humide et instable ! A l'est, les nuages s'étendent et des averses se déclenchent. Elles sont de plus en plus nombreuses l'après-midi et des coups de tonnerre sont attendus... Prudence : la mer est agitée par une houle de secteur Sud de 1m50 à 2m00, qui s'amortit en cours de journée de 1m00 à 1m50.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !