Dépôts sauvages :

Exaspération des riverains à Sainte-Suzanne


Publié / Actualisé
Les habitants de quartier de Bel Air et de la rue Hyppolite Piot qui se situe à 20 mètres de la mairie, sont exaspérés par les tas d'immondices qui s'accumulent près de chez eux. L'association Brigade Verte déplore ces dépôts sauvages, et demande à la mairie de Sainte-Suzanne et la Cinor d'apporter une attention particulière à l'entretien des sites et de procéder à l'enlèvement des dépôts sauvages de manière régulière. L'association souhaite également que des panneaux soient installés pour rappeler qu'il est interdit de déposer des ordures sur la voie publique et les risques encourus. Elle propose que des caméras soient installées. La mairie de Sainte-Suzanne indique que ce dépôt sera enlever le 3 janvier.
Les habitants de quartier de Bel Air et de la rue Hyppolite Piot qui se situe à 20 mètres de la mairie, sont exaspérés par les tas d'immondices qui s'accumulent près de chez eux. L'association Brigade Verte déplore ces dépôts sauvages, et demande à la mairie de Sainte-Suzanne et la Cinor d'apporter une attention particulière à l'entretien des sites et de procéder à l'enlèvement des dépôts sauvages de manière régulière. L'association souhaite également que des panneaux soient installés pour rappeler qu'il est interdit de déposer des ordures sur la voie publique et les risques encourus. Elle propose que des caméras soient installées. La mairie de Sainte-Suzanne indique que ce dépôt sera enlever le 3 janvier.

La mairie de Sainte-Suzanne enlèvera le dépôt le 3 janvier

Max Carpin, de la direction de l'environnement à la mairie de Sainte-Suzanne confirme l'existence de ce dépôt "C'est un site de dépôt collectif mis en place pour les habitants". Cependant, les services de la mairie ont été débordés par l'incivilité des gens. "C'était un projet pour déposer les déchets, la population était favorable", il s'agissait de permettre à la population de déposer les déchets électronique, les encombrants, car peu de personnes peuvent se rendre à la déchetterie. Selon Max Carpin le projet n'était pas à la hauteur des attentes de la population. Les services de la mairie se chargeront de récupérer les déchets dès le 3 janvier.

Le projet sera repensé

Le problème des dépôts sauvages est récurrent sur le territoire de la Réunion, la meilleure solution reste le civisme de la population. À Sainte-Suzanne la mairie souhaite accompagner les habitants, notamment ceux de bonne foi, qui participent à créer une ville plus propre. Ce problème est la combinaison d'incivilité et parfois d'un manque de moyens des collectivités. "Il faut faire preuve de pédagogie" souligne M. Carpin. Il souhaite à moyen terme donner une nouvelle approche : "nous avons un devoir de sauvegarde", travailler plus avec les enfants et l'Éducation Nationale pour former la nouvelle génération à l'écologie et l'environnement. Il rappelle que la mairie reste vigilante sur les dépôts et des solutions seront proposées "mieux traquer les coupables et accompagner la population". Max Carpin souhaite rester positif "C'est pas une fatalité".

jb/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Brigade verte , Posté
Le 3 est passé et devinez quoi? C?est toujours là....
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...