La voiture anti-infraction de la mairie de Saint-Denis :

Stationnement : LAPI a l'oeil sur votre véhicule


Publié / Actualisé
C'est une petite révolution rendue possible par la réforme du stationnement entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Cette mesure permet à des tiers d'assurer des missions de contrôle et de surveillance sur la voirie. La Sodiparc est délégataire du stationnement pour le compte de la ville de Saint-Denis. La nouveauté, c'est un véhicule de surveillance LAPI (lecteur de plaques d'immatriculations) qui va faire les pré-contrôles. Ni un radar, ni un une machine à produire des PV (du moins, c'est ce qu'assure la direction de Sodiparc). L'objectif serait d'obtenir le meilleur taux de paiement possible et plus de rotations de véhicules sur les 4.000 places de parking du centre-ville du chef-lieu. Coup de projecteur sur ce véhicule qui, en deux secondes, sait si vous êtes en infraction.
C'est une petite révolution rendue possible par la réforme du stationnement entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Cette mesure permet à des tiers d'assurer des missions de contrôle et de surveillance sur la voirie. La Sodiparc est délégataire du stationnement pour le compte de la ville de Saint-Denis. La nouveauté, c'est un véhicule de surveillance LAPI (lecteur de plaques d'immatriculations) qui va faire les pré-contrôles. Ni un radar, ni un une machine à produire des PV (du moins, c'est ce qu'assure la direction de Sodiparc). L'objectif serait d'obtenir le meilleur taux de paiement possible et plus de rotations de véhicules sur les 4.000 places de parking du centre-ville du chef-lieu. Coup de projecteur sur ce véhicule qui, en deux secondes, sait si vous êtes en infraction.

Une voiture peu discrète

La voiture électrique de marque française ne fait pas de bruit mais elle ne passe pas inaperçue. Sur sa carrosserie, le message est clair " surveillance du stationnement de la ville de Saint-Denis ", " déjà un moyen de dissuader certains réfractaires " explique Willy Chane Pane, le directeur de stationnement de la Sodiparc. Les images du véhicule LAPI en action, c'est ici, regardez

Relever un maximum d'infractions pour faire de l'argent ? 

Ce véhicule de surveillance permet aux équipes de contrôleurs de mieux cibler les rues du centre-ville où il y a le plus de véhicules en infraction. À Saint-Denis, le FPS (c’est à dire l’amende) est à 17 euros. La Sodiparc affirme qu’il n’y a pas d’objectif chiffré " le but, c’est surtout qu’il y ait une rotation des véhicules dans le centre-ville et un meilleur taux de paiement possible ". Sous l’insistance des journalistes, la direction de la Sodiparc finit par lâcher que le chiffre envisagé est de 4.500 contrôles quotidiens contre 1.300 à l'heure actuelle.

Où va l'argent des FPS (forfaits post stationnement) ? 

Selon Jean-Jacques Fung, le directeur général délégué de la Sodiparc "les recettes des FPS ne vont ni à la ville, ni à la Sodiparc, d'ailleurs les charges liées au véhicule LAPI sont à peine couvertes, la majorité de la recette va à l'Autorité organisatrice." L'Autorité organisatrice ? C'est en fait l'État. L'État est le collecteur de toutes les amendes dressées. Mais il redistribue une partie des recettes aux différentes communes et sociétés privées. La Sodiparc et la ville de Saint-Denis perçoivent donc une partie des recettes des FPS. La Sodiparc choisit de réinvestir ces fonds dans des projets de mobilité, la commune dans son budget global. 

Faire des statistiques

Le LAPI collecte aussi des données sur le taux d’occupation des places de stationnement. Par exemple, lorsque le parking était gratuit à Saint-Denis, la voiture de surveillance a permis d’en arriver à la conclusion que les places les plus proches du centre-ville était occupées à 80% dès 8h du matin, ce qui est bien plus élevé qu’en temps normal. Les places les plus éloignées étaient désertées.

La voiture de surveillance LAPI pourrait aussi mesurer la durée moyenne du stationnement, relever les rues dont les stationnements sont les plus fréquentés… Mais tout cela en respectant le Règlement général sur la protection des données, les plaques d’immatriculation ne sont pas gardées en mémoire, regardez :

Ce petit bijou a coûté la coquette somme de 130.000 euros à la société Sodiparc. Et attention, la voiture scanneuse de plaques d’immatriculation est déjà en service.

fh/www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Christophe, Posté
    Et moi je ne paye pas car j'ai ma carte de stationnement handicapé, alors je fais comment ?