Photographe amateur passionné :

Erland De Vienne - son leitmotiv " photographier ce que je vois "


Publié / Actualisé
Erland De Vienne s'est mis à la photo il y a une dizaine d'années, un peu par hasard et il est très vite devenu totalement mordu. Sa passion pour cet art est dévorante, ensorcelante, fascinante. À travers son objectif, Erland De Vienne capture des tranches de vie, avec sa sensibilité à fleur de peau. La fulgurance du réel l'inspire autant que la beauté de son île. Erland De Vienne, un photographe amateur passionné et passionnant. (photos Erland De Vienne)
Erland De Vienne s'est mis à la photo il y a une dizaine d'années, un peu par hasard et il est très vite devenu totalement mordu. Sa passion pour cet art est dévorante, ensorcelante, fascinante. À travers son objectif, Erland De Vienne capture des tranches de vie, avec sa sensibilité à fleur de peau. La fulgurance du réel l'inspire autant que la beauté de son île. Erland De Vienne, un photographe amateur passionné et passionnant. (photos Erland De Vienne)

Tout commence lorsque sa compagne lui offre un appareil photo acheté en promotion

À l’époque, je vivais en métropole, j’envoyais régulièrement des photos prises au smartphone à ma fille restée à La Réunion, c’est là que j’ai créé mon premier site. " Dans l’Hexagone, il va rencontrer une personne. Consciente de sa passion pour la photo, elle lui offre un appareil photo basique acheté en promotion " je n’y connaissais rien en photo, au début je travaillais en automatique " s’amuse Erland De Vienne. À ce moment là, le langage et le monde de la photo lui sont encore inconnus " je faisais de la photo souvenir. "

Le début d’une passion

En rentrant à La Réunion, un collègue photographe professionnel commence à lui donner des astuces, il vulgarise le vocabulaire de la photo et lui transmet sa passion " Daniel Lebon m’avait dit que j’avais l’œil mais pas la technique." Un autre photographe professionnel, Bruno Bamba, lui donnera "des trucs" puis Erland De Vienne suivra une formation pour apprendre les bases de manière plus classique. Et surtout, il prend des photos, encore et encore, pour progresser. Il y a des erreurs mais aussi de belles réussites " quand je vois mes débuts et maintenant, je vois la progression, on fait, on défait, on refait, c’est comme cela qu’on apprend " se souvient-il.

Son leitmotiv " montrer ce que je vois "

Le réel. C’est ce qui le transcende, ce qui l’inspire. C’est d’ailleurs pour cela que ses photos sont en couleur, pour coller à la réalité. Le photographe n’a pas de sujet de prédilection mais avoue une petite préférence pour les paysages.

Pour la postérité

Erland De Vienne est amoureux de son île. Ses reliefs, sa diversité, sa couleur, sa Nature mais aussi son patrimoine architectural. Le photographe capture ces bâtiments et cases créoles voués à disparaître mangés par l’urbanisation galopante et la démographie de l’île " je veux que mes petits-enfants voient à travers mes yeux ce qu’était leur île, comment c’était avant."

Et après les photos ?

Dans la vie, Erland De Vienne est infographiste. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il retouche à peine ses photos " je privilégie la photo originale pour préserver le naturel, c’est comme cela que l’on m’a appris. Pour qu’une photo soit bonne, il faut avoir une bonne base de départ, si c’est raté, c’est raté. Et il n’y a pas d’enjeu pour moi, la photographie n‘est pas mon gagne-pain " poursuit Erland De Vienne.

Sa plus belle photo

Peut-être pas la plus belle mais sûrement la " plus unique. Celle que j’ai faite d’une tornade à la Plaine des sables, au volcan. C’est ma photo fétiche, elle est unique tout comme cet instant. Je ne pourrais sans doute pas la refaire " explique le photographe.

Erland De Vienne fait partie de cette communauté de photographes amateurs et passionnés qui arpente les quatre coins de l’île pour la sublimer encore un peu plus.

Ses photos sont à retrouver ici et ici et ici

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Dododesiles, Posté
Oui je confirme, c'est Erland, entier, passionné, talentueux, un peu fou des fois !Bravo mon ami, ce reportage te reflète parfaitement, A bientôt pour de nouvelles aventures photographiques au travers de notre merveilleuse île ! Dododesiles