Annick Girardin avait débloqué deux enveloppes supplémentaires :

12 278 contrats aidés réalisés à La Réunion en 2018, annonce la préfecture


Publié / Actualisé
Lors de son déplacement à La Réunion du 28 novembre au 1er décembre 2018, Annick Girardin, ministre des Outre-mer, avait débloqué deux enveloppes supplémentaires de 500 contrats Parcours emploi compétences (PEC, appelés anciennement contrats aidés) attrribuées à La Réunion pour une mise en oeuvre effective avant la fin du mois de décembre 2018. La première enveloppe de 500 contrats, financés à 85 % par l'État, était en faveur du secteur associatif. La seconde enveloppe de 500 contrats était destinée à la mise en place de contrats en CDI dans les entreprises.
Lors de son déplacement à La Réunion du 28 novembre au 1er décembre 2018, Annick Girardin, ministre des Outre-mer, avait débloqué deux enveloppes supplémentaires de 500 contrats Parcours emploi compétences (PEC, appelés anciennement contrats aidés) attrribuées à La Réunion pour une mise en oeuvre effective avant la fin du mois de décembre 2018. La première enveloppe de 500 contrats, financés à 85 % par l'État, était en faveur du secteur associatif. La seconde enveloppe de 500 contrats était destinée à la mise en place de contrats en CDI dans les entreprises.

Sur la base de l’arrêté signé par le préfet de La Réunion le 3 décembre, 778 contrats PEC supplémentaires ont ainsi pu être réalisés avant la fin de l’année 2018, dont :

• 515 PEC en faveur de 163 associations se répartissant sur l’ensemble du territoire comme suit :

 -  35 contrats dans l’arrondissement de Saint-Benoît,
 - 114 contrats dans l’arrondissement de Saint-Denis,
 - 91 contrats dans l’arrondissement de Saint-Paul,
 - 275 contrats dans l’arrondissement de Saint-Pierre.

La liste des associations bénéficiaires, ainsi que le nombre de contrats par association, sera mise en ligne sur le site internet des services de l’État à La Réunion avant le 20 janvier.

• 263 PEC en faveur des entreprises de La Réunion

Malgré les conditions économiques difficiles de la fin d’année 2018 et grâce à la forte mobilisation des acteurs du monde économique et du service public de l’emploi, la réalisation de ces contrats supplémentaires illustre l’intérêt des entreprises pour ce dispositif et vient compléter les 1 600 PEC déjà conclus en 2018 dans le secteur marchand.

Pour mémoire, et hors enveloppes supplémentaires, La Réunion a bénéficié en 2018 de 11 500 PEC qui ont été intégralement réalisés. À ce sujet, les données complètes et précises sont en cours de traitement et seront communiqués avant le 20 janvier prochain.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !