Miel Vert :

Bilan mitigé, mais meilleur que l'édition précédente pour les exposants


Publié / Actualisé
À la Plaine Des Cafres, la 36ème édition de Miel Vert s'est déroulée du 4 au 13 janvier 2019. L'année dernière la manifestation a été perturbée par les intempéries. Les exposants ont noté une meilleure affluence et un temps plus clément. Cependant si certains arrivent à tirer un bilan positif, d'autres avouent avoir toujours des difficultés à atteindre les objectifs fixés. L'ambiance reste familiale et les enfants sont très heureux de venir voir les animaux. La manifestation de Miel Vert met l'accent sur le travail des agriculteurs et les visiteurs apprécient toujours d'avoir un évènement qui fait bouger les hauts de l'île.
À la Plaine Des Cafres, la 36ème édition de Miel Vert s'est déroulée du 4 au 13 janvier 2019. L'année dernière la manifestation a été perturbée par les intempéries. Les exposants ont noté une meilleure affluence et un temps plus clément. Cependant si certains arrivent à tirer un bilan positif, d'autres avouent avoir toujours des difficultés à atteindre les objectifs fixés. L'ambiance reste familiale et les enfants sont très heureux de venir voir les animaux. La manifestation de Miel Vert met l'accent sur le travail des agriculteurs et les visiteurs apprécient toujours d'avoir un évènement qui fait bouger les hauts de l'île.

Avec une année 2018 compliquée pour La Réunion en général, le secteur agricole a également été perturbé. Cyclones, intempéries, mouvement social, baisse des récoltes ou des productions, rien n'a faciliter le travail des agriculteurs. Comme chaque année, plusieurs professionnels se donnent rendez-vous à la Plaine des Cafres pour Miel Vert. C'était la 36ème édition du 4 au 13 janvier, la longévité est la preuve que public et les acteurs du secteur affectionnent cet évènement.

Manifestation familiale

Autour du gymnase du 23ème km à la Plaine des Cafres, des familles se pressent vers les fermes montées pour l'occasion. "Nous on est surtout venu à Miel Vert pour les enfants parce qu'ils voulaient voir les animaux" déclare Brigitte. Depuis 1983, Miel Vert est le rendez-vous agricole de la Réunion. Il y a aussi la foire agricole de Bras Panon. La manifestation du Tampon est prisée pendant les vacances scolaires, en plein été c'est l'occasion pour les familles d'organiser une sortie afin de trouver un peu de fraicheur. Linda elle, trouve que la manifestation regroupe beaucoup d'éléments "Ben hormis, la pluie, ça s'est plutôt bien passé au début, on a pu voir pas mal de choses, les animaux, les tracteurs, le marché. Donc ça se passe bien en espérant que la pluie s'arrête qu'on continue de profiter au maximum". Au détour d'un stand, la toute récente Miss Plaine des Cafres et ses dauphines sont sollicitées par les visiteurs. Elles prennent leurs rôles d'ambassadrices très au sérieux et s'arrêtent volontiers pour prendre des photos avec les visiteurs : "Mon rôle en tant que Miss est de représenter le plus fièrement notre commune. Et avec mes dauphines de pouvoir rencontrer les gens et les forains" indique Anne-Laure Poret.

"Année compliqué"

Thomas Hoarau travaille dans la coopérative des Avirons. Selon lui Miel Vert est en évènement annuel où lui et ses collègues sont présents chaque année en complément de la foire agricole de Bras Panon : "On se doit d'être présent, faire découvrir les nouveaux produits et faire évoluer la filière agricole avec les autres exposants et les agriculteurs". La coopérative cherche surtout à faire des prises de contact, afin de faire un suivi de dossier tout au long de l'année dans une atmosphère plus calme que l'évènement. D'ailleurs il avoue avoir déjà eu des contacts : "on découvre de nouveaux agriculteurs et surtout des jeunes qui commencent leur exploitation". Pour le moment, il tire un bilan négatif de l'année écoulée "les ventes ont chuté par rapport à 2017". Plusieurs obstacles ont contribué à cette situation : cyclones, mauvais temps, crise sociale, ont contribué à des projets non aboutis et peu ou pas d'achat. À ce sujet, il nous dit "On subit toujours les conséquences", des conteneurs sont toujours à Maurice. Il y a des taxes à payer sur ces marchandises, ce qui représente plusieurs milliers d'euros, pourtant Thomas assure qu'il n'y a pas eu de suppression d'emploi. L'année a été compliquée, mais il espère de meilleurs résultats en 2019. Son collègue Frédéric Techer confirme les propos et espère lui aussi une meilleure année, regardez :

Le miel reste la star de la manifestation

Le syndicat Apicole de La Réunion regroupe environ 200 adhérents. Ses missions sont la promotion et la valorisation du métier d'apiculteur et des produits de la ruche, défendre les intérêts des apiculteurs, participer à la formation de ceux-ci, faire connaître l'abeille et son rôle dans la pollinisation et le maintien de la biodiversité. Malgré les difficultés de l'année passée, le syndicat est satisfait de la production et de la qualité de celle-ci. "Bilan plutôt positif" selon Jean, qui tient le stand dans le gymnase du 23ème km. "Du moins pour ceux qui ont traité le varroa" ajoute-t-il.

Lire aussi => Les producteurs de miel menacés de disparition

D'ailleur le bilan est également positif pour Etienne Fontaine : "Çà se passe très bien, on a eu du beau temps contrairement à l'année dernière". Au niveau de la production il indique avoir été impacté à vause des pluies. Les miels de forêts récoltés en début d'année ont donné des récoltes moindres. D'ailleurs concernant le varroa apparu en 2017, il admet "On commence à le maîtriser". L'année qui vient de débuter offre de meilleures perspectives à l'entendre "La prochaine miellée, c'est le miel de baie rose, donc on attend avec impatience. Les ruches sont prêtes. Il y a plus qu'à attendre les fleurs maintenant".  Si le clan Fontaine a le sourire, c'est qu'il dispose également d'un atout non négligeable : le label Esprit parc National. "Ce label nous permet de valoriser encore plus notre produit. De mettre un cachet, on a des emplacements avec l'ONF et le Parc National. ... C'est un atout majeur, ça permet de démarquer un peu plus le produit. De valoriser ses miels de forêt un peu plus" conclue Etienne.

Le miel vert c'est quoi ?

Miel de couleur jaune d'or avec une nuance de vert, obtenue à partir de la pollinisation par les "mouches à miel" des fleurs du Tan rouge (arbre endémique des Mascareignes). Connu des premiers habitants de l'île, le miel vert était offert aux visiteurs comme présent de qualité. Selon le poète Jean Albany, "qui dit miel vert parle de ce qui est le plus subtilement réunionnais".

jb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)