Ils dénoncent une "dégradation de leurs conditions de travail" :

Deuxième jour de grève des facteurs de Saint-Gilles les Hauts


Publié / Actualisé
Les facteurs du Centre de courrier de Saint-Gilles les Hauts entament leur deuxième jour de grève ce vendredi 18 janvier 2019, à l'appel des syndicats de Sud PTT et de l'Unsa Poste. Depuis six heures ce matin, ils sont réunis devant La Poste. L'intersyndicale dénonce un manque de personnel, des tournées en surcharge, mais aussi "une dégradation des conditions de travail," explique Samuel Matau, représentant de l'Unsa Poste. Pour le moment, La Poste n'a donné "aucun signe en direction des grévistes pour des négociations. Il n'y a pas de dialogue social," déplore Johny Michel, représentant de Sud PTT. Hier, jeudi 17 janvier, le syndicaliste ajoutait que : "beaucoup de facteurs ne sont pas remplacés pendant leurs congés ou leurs repos compensateurs. Ils se retrouvent avec des piles de courrier à distribuer lorsqu'ils reviennent. La Poste essaye de faire du plus avec du moins..." La mobilisation est toujours forte pour ce deuxième jour de grève. Selon l'intersyndicale, sur 10 facteurs titulaires, 9 sont grévistes.
Les facteurs du Centre de courrier de Saint-Gilles les Hauts entament leur deuxième jour de grève ce vendredi 18 janvier 2019, à l'appel des syndicats de Sud PTT et de l'Unsa Poste. Depuis six heures ce matin, ils sont réunis devant La Poste. L'intersyndicale dénonce un manque de personnel, des tournées en surcharge, mais aussi "une dégradation des conditions de travail," explique Samuel Matau, représentant de l'Unsa Poste. Pour le moment, La Poste n'a donné "aucun signe en direction des grévistes pour des négociations. Il n'y a pas de dialogue social," déplore Johny Michel, représentant de Sud PTT. Hier, jeudi 17 janvier, le syndicaliste ajoutait que : "beaucoup de facteurs ne sont pas remplacés pendant leurs congés ou leurs repos compensateurs. Ils se retrouvent avec des piles de courrier à distribuer lorsqu'ils reviennent. La Poste essaye de faire du plus avec du moins..." La mobilisation est toujours forte pour ce deuxième jour de grève. Selon l'intersyndicale, sur 10 facteurs titulaires, 9 sont grévistes.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !