[PHOTOS] La bâtisse a été ravagée par les flammes :

Saint-Denis : il ne reste plus rien de l'ancien siège de l'association des maires


Publié / Actualisé
Des murs noircis par les fumées, des locaux dévastés par les flammes, un sol jonché de cendres et encore une odeur acre. C'est ce qui reste, ce lundi matin 21 janvier 2019, de la bâtisse créole qui a brûlé ce vendredi après-midi à Saint-Denis. La quinzaine de voitures carbonisées et la majeure partie des débris ont été rapidement enlevées par les services communaux. La piste d'un incendie volontaire n'est pas exclue par les enquêteurs.
Des murs noircis par les fumées, des locaux dévastés par les flammes, un sol jonché de cendres et encore une odeur acre. C'est ce qui reste, ce lundi matin 21 janvier 2019, de la bâtisse créole qui a brûlé ce vendredi après-midi à Saint-Denis. La quinzaine de voitures carbonisées et la majeure partie des débris ont été rapidement enlevées par les services communaux. La piste d'un incendie volontaire n'est pas exclue par les enquêteurs.

Située à proximité immédiate du Palais Rontaunay à l'entrée du centre-ville dionysien, la case a longtemps logé l'association des maires de La Réunion (AMDR).

Pour rappel, le sinistre s'est déclaré en début d'après-midi  ce vendredi. Les flammes ont tout de suite été très hautes générant un impressionnant nuage de fumée. L'incendie s'est propagé à plusieurs véhicules garés à proximité. Le square Leconte de Lisle a été évacué. Aucune victime n'est à déplorer

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !