Crise migratoire et diplomatique :

Le gouvernement italien accuse la France "d'appauvrir l'Afrique"


Publié / Actualisé
Les relations diplomatiques entre les deux pays frontaliers sont très tendues depuis l'arrivée au pouvoir, en juin dernier de la Ligue (parti d'extrême droite) et du Mouvement 5 étoiles (parti antisystème). Des tensions qui se cristallisent autour de la crise migratoire. À l'été 2018, Matteo Salvini, le ministre de l'intérieur italien avait refusé que des navires chargés de migrants ne débarquent en Italie. Le pays est devenu une porte d'entrée en Europe pour ces migrants qui n'hésitent à affronter la Méditerranée au péril de leur vie. L'extrême droite avait axé sa campagne sur cette crise migratoire, l'un des arguments du parti était de stopper l'immigration illégale. Luigi Di Mario, le vice-premier ministre italien a remis le dossier sur le devant de la scène le dimanche 20 janvier dernier en accusant la France d' "appauvrir l'Afrique " et d'aggraver la crise migratoire.
Les relations diplomatiques entre les deux pays frontaliers sont très tendues depuis l'arrivée au pouvoir, en juin dernier de la Ligue (parti d'extrême droite) et du Mouvement 5 étoiles (parti antisystème). Des tensions qui se cristallisent autour de la crise migratoire. À l'été 2018, Matteo Salvini, le ministre de l'intérieur italien avait refusé que des navires chargés de migrants ne débarquent en Italie. Le pays est devenu une porte d'entrée en Europe pour ces migrants qui n'hésitent à affronter la Méditerranée au péril de leur vie. L'extrême droite avait axé sa campagne sur cette crise migratoire, l'un des arguments du parti était de stopper l'immigration illégale. Luigi Di Mario, le vice-premier ministre italien a remis le dossier sur le devant de la scène le dimanche 20 janvier dernier en accusant la France d' "appauvrir l'Afrique " et d'aggraver la crise migratoire.

Sur cette vidéo, Luigi Di Mario accuse la France d'être l'un des pays à l'origine de la crise migratoire qui touche l'Europe depuis plusieurs années et appelle l'Union européenne à prendre des sanctions, regardez

Le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini en a remis une couche sur sa page Facebook en critiquant vivement Emmanuel Macron, qu'il qualifie de "très mauvais président", regardez (en italien) : 

Les relations entre Paris et Rome sont d'autant plus tendues que Luigi Di Mario et Matteo Salvini ont apporté leur soutien au mouvement des Gilets jaunes dernièrement. 

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Titi974, Posté
Il a raison Salvini et DiMario, et ils doivent nous aidée à virer le macron
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)