Le président de la Cinor présente ses voeux à la presse :

Gérald Maillot : l'heure de la concrétisation des projets


Publié / Actualisé
Gérald Maillot, président de la Cinor, a présenté ses voeux à la presse ce jeudi 24 janvier 2019. "Je vous parle régulièrement de projets, l'heure de la concrétisation est venue" a-t-il commenté en faisant allusion, notamment, au port de Sainte-Marie. Il a aussi été question de l'implantation d'un téléphérique entre le Chaudron et le Bois de Nèfles, de traitement des déchets ou encore de la nécessité pour les politiques de "changer de logiciel". Et puis le président de la Cinor en est convaincu, il "fait bien le job" mais il est préoccupé par la montée de l'abstention.
Gérald Maillot, président de la Cinor, a présenté ses voeux à la presse ce jeudi 24 janvier 2019. "Je vous parle régulièrement de projets, l'heure de la concrétisation est venue" a-t-il commenté en faisant allusion, notamment, au port de Sainte-Marie. Il a aussi été question de l'implantation d'un téléphérique entre le Chaudron et le Bois de Nèfles, de traitement des déchets ou encore de la nécessité pour les politiques de "changer de logiciel". Et puis le président de la Cinor en est convaincu, il "fait bien le job" mais il est préoccupé par la montée de l'abstention.

Des projets qui se concrétisent

Le premier coup de pioche pour les travaux d'aménagement du port de Sainte-Marie sera donné cette année. Une satisfation pour Gérald Maillot. Regardez

Un téléphérique entre le Chaudron et le Bois de Nèfles

Le président de la Cinor a aussi un projet qui lui tient à coeur : l'implantation d'un téléphérique entre le Chaudron et le Bois de Nèfles. Les financements sont trouvés, le tracé est défini, il n'y a donc plus qu'à faire. Regardez

Traitement des déchets : oui à une usine multifilière

"J'ai signé avec Suez pour la construction d'une usine usine multifilière à Sainte-Suzanne" rappelle Gérald Maillot à propos du traitement des déches. "Je sais que le président de la Cirest m'attaque sur le sujet" s'agace le président de la Cinor. Il compte toutefois sur la clairvoyance de l'Etat. Et il prévient, si ce marché n'arrive pas à terme , "je ne signera plus aucun marché". Regardez

 

"Le politique doit changer de logiciel"

Lorsque l'on demande à Gérald Maillot s'il ne craint que la campagne pour les prochaines municipales vienne entraver la bonne marche des diférents projets de la Cinor, il répond : "c'est tristement comme ça". Il précise qu'à son sens "le politique doit changer de logiciel". Regardez

 

Inquiet de la montée de l'abstention

"Je fais bien mon job, je ne changera pas" répond Gérald Maillot en réponse à la question : "la crise des Gilets jaunes a-t-elle changé votre vision de l'action politique ?". Il se dit, par contre, inquiet de la montée de l'abstention. "Si cela devait continuer ainsi, il y a lieu de se demander s'il faut ou non continuer à faire de la poiltique". Regardez

 

Gérald Maillot est président de la Cinor depuis 2014.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !