L'histoire vous rappelle sans doute quelque chose... :

25 kg de résine de cannabis saisis par les douaniers de Gillot


Publié / Actualisé
Deux jeunes femmes arrêtées à l'aéroport Roland Garros par les douaniers avec 25kg de résine de cannabis dans leurs bagages le 25 janvier dernier. Une saisie qui ressemble fortement à celle d'il y a un peu plus d'un mois. Même mode opératoire, la drogue se trouvait dans des barils de lessives dissimulés dans l'une des valises des jeunes femmes. Placées en garde à vue chez les policiers de la brigade des stupéfiants, les deux mises en cause ont joué la carte de la naïveté, expliquant qu'elles ne savaient pas ce que contenait la valise et qu'on leur avait payé le voyage au soleil pour tourner un clip. Les forces de l'ordre, sont sur le dossier et soupçonnent l'existence d'un réseau entre Paris et La Réunion. Quant à l'avenir des deux jeunes femmes, reste à savoir si leurs arguments leur éviteront la détention provisoire. (photo d'illustration)
Deux jeunes femmes arrêtées à l'aéroport Roland Garros par les douaniers avec 25kg de résine de cannabis dans leurs bagages le 25 janvier dernier. Une saisie qui ressemble fortement à celle d'il y a un peu plus d'un mois. Même mode opératoire, la drogue se trouvait dans des barils de lessives dissimulés dans l'une des valises des jeunes femmes. Placées en garde à vue chez les policiers de la brigade des stupéfiants, les deux mises en cause ont joué la carte de la naïveté, expliquant qu'elles ne savaient pas ce que contenait la valise et qu'on leur avait payé le voyage au soleil pour tourner un clip. Les forces de l'ordre, sont sur le dossier et soupçonnent l'existence d'un réseau entre Paris et La Réunion. Quant à l'avenir des deux jeunes femmes, reste à savoir si leurs arguments leur éviteront la détention provisoire. (photo d'illustration)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !