[VIDEO] Rassemblé devant Préfecture :

Le collectif contre la digue dénonce le "désastre écologique" du chantier de la NRL


Publié / Actualisé
Rassemblé devant la Préfecture ce vendredi 1er février 2019, le collectif "contre la digue" s'apprête à déposer un courrier adressé au ministre de la Transition Écologique et solidaire. Il dénonce le "désastre écologique" de la partie digue de la Nouvelle Route du Littoral.
Rassemblé devant la Préfecture ce vendredi 1er février 2019, le collectif "contre la digue" s'apprête à déposer un courrier adressé au ministre de la Transition Écologique et solidaire. Il dénonce le "désastre écologique" de la partie digue de la Nouvelle Route du Littoral.

"Il faut être conscient que c’est un désastre humain qui est également en jeu, écrit dans son communiqué le collectif. En effet, le CNPN (Conseil National de Protection de la Nature ndlr) pointe également du doigt le risque accru de déstablisation de la falaise induit par les travaux de cette digue ! Ce risque d’éboulement massif sera ainsi augmenté au fur et à mesure de l’avancée des travaux de cette digue, mettant en danger la vie des usagers au lieu de les sécuriser."

REGARDEZ :

Le collectif contre la digue entend notamment relayer la demande du CNPN, à savoir que l’État, en application de l’article 68 de la loi n°2016-1087 du 8 août 2016 pour "la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages",  demande à la Région Réunion, la réalisation d’une tierce expertise "prenant en compte tous les aspects (y compris l’exploitation des carrières) de l’option digue sur remblais" afin d’évaluer l’existence d’une autre solution plus satisfaisante pour ce dernier tronçon.

Parmi les membres du collectif et signataires de ce courrier, notamment : Srepen, Séor, Vie Océane, Touch pa nout Roche, Detrui pas nout Bellevue, Lataniers nout ker d'vie, les Gilets Jaunes, Europe Ecologie les Verts, quatre Députés (Huguette Bello, Ericka Bareigts, Jean-Hugues Ratenon), 1 sénateur (Michel Dennemont), plusieurs maires et d’autres élus et personnalités.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Stean, Posté
Pourquoi ne pas poursuivre les travaux de la route en pilotis? Cela fait consensus au son de la population, sauf sans doute pour certains puissants lobbys aux intérêts bien compris qui sont bien loin des considérations d?interets Publics...
Zemberic, Posté
Et les autres élus ils sont donc pour la poursuite des travaux sous leur forme actuelle!? Vu le peu d'!ntéret qu'ils manifestent sur ce sujet!!