Saison cyclonique (actualisé) :

"Sans danger" pour La Réunion, une perturbation tropicale est à 1600 km des côtes


Publié / Actualisé
La période cyclonique n'est toujours par terminée... Deux systèmes sont en cours de formation dans le bassin du Sud-Ouest de l'Océan Indien. A 16 heures ce lundi 4 février 2019, l'une des deux perturbations se trouvait à 1600 km à l'est-nord-est de La Réunion. Elle se déplace à 11 km/h vers le sud-sud-ouest. Elle ne présente pas de danger pour la Réunion au cours des prochaines heures et "il n'y a pas de menace pour les trois prochains jours", indique Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France. Éclairage.
La période cyclonique n'est toujours par terminée... Deux systèmes sont en cours de formation dans le bassin du Sud-Ouest de l'Océan Indien. A 16 heures ce lundi 4 février 2019, l'une des deux perturbations se trouvait à 1600 km à l'est-nord-est de La Réunion. Elle se déplace à 11 km/h vers le sud-sud-ouest. Elle ne présente pas de danger pour la Réunion au cours des prochaines heures et "il n'y a pas de menace pour les trois prochains jours", indique Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France. Éclairage.

"Nous sommes en pleine saison cyclonique, rappelle Jacques Ecormier, elle dure du 15 novembre au 30 avril. Nous avons eu un mois de décembre assez actif avec le cyclone Cilida. Le mois de janvier a été plutôt calme pour nous : les deux tempêtes éphémères qui ont duré moins de 24 heures se trouvaient dans le canal du Mozambique." Rien de nouveau alors avec ces deux systèmes.

Pour autant, il n'y a pas danger pour l'île, pas de menance dans les prochains jours d'après Jacques Ecormier. Les systèmes devraient passer loin : "Le premier système se transformera en tempête mardi ou mercredi. Il passera très loin, à l’est de La Réunion. Le deuxième système devrait également se déplacer vers le sud-est. Donc pour le moment, il n’y a pas de menace."

Pour faire ses prévisions, Météo France utilise des modèles qui essayent de reproduire l’atmosphère "mais il ne le font pas d’une manière parfaite, signale le chef prévisionniste. Le problème de ces modèles est qu’ils ont du mal à reproduire l’humidité, qui joue un rôle dans nos régions tropicales. La trajectoire n'est pas sûre, l'incertitude est là."

Des températures plus fraîches et une forte houle ?

Les phénomènes pourraient néanmoins avoir quelques petites conséquences sur La Réunion. "On ne prévoit pas un impact sur l’île mais nous pourrions avoir du vent du secteur sud, sud-est, c’est à dire des températures plus fraîches après les chaleurs de ces derniers jours."

Un autre point surveillé par Météo France, la houle. "Les phénomènes se trouvent dans le nord-est de La Réunion. Une houle pourrait arriver sur les côtes nord et l’est. Nous allons attendre que les systèmes se forment pour être sûr mais généralement, lorsqu’ils sont dans cette zone, une houle de nord-est touche l’île. Dans vingt-quatre nous serons plus sûrs !"

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Eryckson, Posté
Celui qui est au nord risque de nous interreser.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)