L'Acte 1 de la mobilisation péi (actualisé) :

Gilets jaunes : une grande manifestation prévue le 9 février


Publié / Actualisé
Jusqu'ici, les Gilets jaunes n'avaient pas voulu impliquer les syndicats dans leur combat. Pour préserver l'essence même du mouvement; un mouvement citoyen, apolitique et populaire. Depuis le 17 novembre dernier, les Gilets jaunes sont en perpétuel mouvement et changent régulièrement de méthode. Pour cette manifestation du 9 février, ils ont invités les syndicats de tous les corps de métiers à les rejoindre. "Une convergence des luttes, faire front commun car l'union fait la force" affirment-ils. Rendez-vous est donné à 9h au Jardin de l'État à Saint-Denis... Les coulisses de l'organisation de ce qui pourrait être l'acte 1 de la mobilisation péi.
Jusqu'ici, les Gilets jaunes n'avaient pas voulu impliquer les syndicats dans leur combat. Pour préserver l'essence même du mouvement; un mouvement citoyen, apolitique et populaire. Depuis le 17 novembre dernier, les Gilets jaunes sont en perpétuel mouvement et changent régulièrement de méthode. Pour cette manifestation du 9 février, ils ont invités les syndicats de tous les corps de métiers à les rejoindre. "Une convergence des luttes, faire front commun car l'union fait la force" affirment-ils. Rendez-vous est donné à 9h au Jardin de l'État à Saint-Denis... Les coulisses de l'organisation de ce qui pourrait être l'acte 1 de la mobilisation péi.

Ce qu’ils veulent, c’est une manifestation festive, familiale, sans heurt. Après les blocages, les barrages, ce défilé enverra un message fort : le mouvement des Gilets jaunes péi n’est pas terminé. Bien au contraire, il revient plus fort que jamais, plus uni que jamais avec un défilé réunissant tous les Gilets jaunes de l'île.

À l’origine de cette marche : des Gilets jaunes de l’ouest. Un groupe d’une trentaine de personnes, d’horizons différents. Salariés, retraités, ingénieurs, intermittents… Avec un point commun : ils sont convaincus que les Réunionnais, les Français, en général, méritent mieux. Des novices du militantisme qui se sont rencontrés sur les barrages et ont appris à se mobiliser.

Au départ, ils se sont impliqués au niveau politique. Ont participé au conseil citoyen mis en place par la Région. Mais se sont vite retirés, déçus " on a joué le jeu pendant trois semaines mais la Région parasitait nos réunions, on n’avançait pas, pire, on a commencé à se diviser. Il nous était impossible de travailler efficacement " explique Vincent, l'un des organisataeurs de la marche. 

Ces Gilets jaunes de l’ouest " de Saint-Paul à Saint-Pierre " précise Vincent, n’ont pas voulu, pour autant, abandonner leur cause. " On s’est dit qu’il fallait poursuivre le combat dans la rue. Qu’il fallait rassembler et surtout, une grosse manifestation permettrait relancer le mouvement ".

Toute une organisation

Un mois de préparation, de prise de contact, de communication sur les réseaux sociaux, des réunions plusieurs fois par semaine pour faire le point, des réunions avec les différents syndicats… Un mois de travail pour contacter les Gilets jaunes des vingt-quatre communes et  deux semaines pour communiquer sur l’événement " on a imprimé des milliers de tracts, certains d’entre nous sont chargés de les distribuer à gauche à droite " confie l'organisateur.

La date de la mobilisation n’a pas été choisie au hasard

Les Gilets jaunes de l’Hexagone appellent à une journée de grève générale le 5 février prochain, les syndicats métropolitains seront de la partie car l’objectif est commun : " marcher ensemble pour faire plier le gouvernement ".

À La Réunion, les syndicats ont prévu de suivre le mouvement le mardi 5 février. Alors dans la continuité de cette mobilisation, les Gilets jaunes 974 ont choisi le samedi suivant " c’est plus simple le week-end, les travailleurs peuvent se joindre à la manifestation, plus simple aussi pour se déplacer, co-voiturer… " commente Vincent.

Dans les clous

Une autorisation de manifester a été accordée par la préfecture " on veut que ce soit un défilé festif " et les organisateurs jouent la sécurité " on aura notre propre service d’ordre, trente ou quarante personnes avec des brassards blancs qui seront là pour encadrer la marche. Et pour cette première manifestation, on a choisi une ligne droite, comme cela on évite les commerces du centre-ville de Saint-Denis donc de potentiels débordements".

Les forces de l’ordre seront aussi présentes " mais le but n’est pas d’en découdre. " coupe Vincent. Les Gilets jaunes de l’ouest ont annoncé 300 personnes aux services de la préfecture " on espère que l’on sera plus même si la police, elle, croit le contraire " sourit le Gilet jaune convaincu.

Une manifestation et peut-être d’autres…

Rendez-vous est donné le samedi 9 février au Jardin de l’État. Les manifestants marcheront jusqu’à la préfecture. Si cette première édition fonctionne, les Gilets jaunes de l’ouest ont prévu d’organiser une manifestation par semaine dans chaque grande ville de La Réunion à l'image de la mobilisation en plusieurs actes dans l'Hexagone. " L’organisation sera tournante, pour que tous les Gilets jaunes de l’île s’impliquent et pour qu’il n’y ait pas de frustration " termine Vincent.

fh/www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Insoucieux, Posté
Chacun contre les autres .....et pourtant nous sommes sur le mm bateau en plein naufrage.....Je suis pour les grèves.... Je suis contre le vrai capitaliste moderne (capitolocène) ....Je suis contre Golden sachs - je suis contre ceux qui spéculent sur les fonds souverains.... JE SUIS POUR LA DÉCROISSANCE ...il n'y a plus de lutte de classe (depuis 80 -) ça c'est ce que certains veulent toujours nous faire croire, pour mieux nous diviser !!! Ouvrons notre conscience .....La vérité c'est que nous sommes des pions - pour un groupe qui n'est pas prêt à partager : ceux qui introduisent des marchés douteux en bourse, spéculent sur des dettes, ruinent des PAYS - ruinent le travail - ceux qui décident que tel pays doit être exploité au profit d'un autre....Je suis contre ceux qui les protègent : nos hommes politiques - nos commissaires européens -Nous sommes les pantins de ceux qui détiennent le monde depuis plus d'un siècle dans leurs mains - Donc toi le fonctionnaire - toi le chÃ'meurs - toi le syndicaliste - toi le médecin - toi l'étudiant - toi l'ingénieur - toi l'occident - toi l'apatrides - toi qui te crois libre ta seule liberté est de consommer pour enrichir les Rothschild's - tu va parfois apercevoir leurs cimes, mais ceci n'est que mirage, tes convictions brÃ"leront les ailes de ceux qui sont en bas et tu ne fera que leurs jeux...au détriment de nos ressources que tu consumera en un battement d'aile...Si nous nous unissons il y'aura de la place - si nous nous unissons pas le système va s'effondrer, il n'y aura plus lieu de parler de lutte de classe ici bas ! Mais les golden Sucks, wall street caché et compagnie s'en sortiront et encore plus riches....comme 1930 - Comme dans tous les krachs boursiers - sinon autre scénario par l'obsession de toujours plus de croissance : les prémices de la fin !! En gros mad max, sera bien plus qu'une fiction ...
Cedric, Posté
Oté vincent pa la region mem ton lemployèr? Ti done pi ton nom kosa
Didier, Posté
Les syndicat sont ce qu'ils sont. Ils endorment souvent les travailleurs avec le faux espoir que tout va se résoudre par négociation. Les Gilets Jaunes, même s'ils ne se placent pas du point de vue des travailleurs nous rappellent fort opportunément que c'est par le rapport de forces qu'on obtient satisfaction.
L'amélioration du pouvoir d'achat et des conditions de vie des travailleurs ne peut se faire sans toucher aux super profits engrangés par les grandes entreprises.
La preuve, cest Macron qui nous la donne : il a décidé d'augmenter la prime d'activité de 100 â"¬ (pas les salaires !) pour tenter de calmer la colère des Gilets Jaunes, mais à présent il demande à la population quel service public elle pense qu'on pourrait réduire, voire supprimer ! Voilà où mène la politique réformiste qui refuse de toucher aux bénéfices capitalistes.
le Smic et le minimum vieillesse à 1800â"¬ - 300 â"¬ d'augmentation mensuelle pour tous les salariés - que les salaires, les retraites et les minima sociaux augmentent au même rythme que les prix, voilà ce qu'il faut réclamer !
Mais il faut avoir le courage de s'attaquer à ces intérêtsl-là sinon il ne sert à rien de parler de résoudre le problème de la vie chère, car il faut en face proposer des solutions qui tiennent la route !
JOHN, Posté
LES GILET JAUNES DE LA REUNION N ONT PLUS LIEUX D ETRE ANCIEN GILET JAUNE .OUI LES BLOCAGES ETAIT NECESSAIRES MAIS LES RACKET DEBORDEMENT NON.NOUS AVONS ETAIT A LA REUNION LE TREMPLIN DE LA FRANCE MÉTROPOLITAINE AUJOURD?HUI NOUS SOMMES L OMBRE DE NOUS MEME LAISSONS LA FRANCE FAIRE LE RESTE NOUS AVONS ETE DÉSUNIS PAR NOS PROPRE IDÉE NOS MANIÈRE DE FAIRE ET DE JUGER LES AUTRES DANS LEUR MANIERE D AGIR DANS UN COMBAT COMMUN ET L OBJECTIF D UN MONDE MEILLEURE ET PLUS JUSTE
Eric, Posté
on nous fait croire que les gilets jaunes péi sont légitimes mais en fait ils sont téléguidés par Annette et Ratenon. le seul but de ces 300 manifestants c'est de faire plaisir à leurs maitre ! crédibilité : zéro ! si la réunion ne change pas c'est à cause des incompétents au pouvoir. qui est donc le fautif: il n'y a qu'à se regarder dans un miroir pour avoir la réponse...
Squaw, Posté
Dire qu'il y en a toujours qui croient que la suppression de la surrémunération va résoudre leurs problèmes et que l'inégalité est là !!! Pitoyable !!!
CECCU , depuis son mobile, Posté
Tiens Tiens on parle de syndicats comme......si ils n'avaient jamais été LÀ J'appellerai ça le rendez-vous des CHOMISTES des FEINEANTS des anti démocrates en faite tout le rebut de la SOCIETE qui sont envieux de la réussite des autres qui eux ont travaillé en classe et dans la vie pour réussir alors que les fameux GJ des pleureuses qui feraient bien de retourner à la maison donner une véritable éducation à leur enfants il y aurait déjà beaucoup moins de délinquance et de problèmes
Tris, Posté
Alors, message au droitiste, va sur zinfo974. Oui à la surrémunération pour tous, ou alors alignement des prix sur la métropole, à choisir. Concernant les mouvement de mardi et samedi je trouve ça dommage, ça divise.
Chantal, Posté
comme ils n'ont pas la population avec eux maintenant ils demandent aux syndicats. Ici le mouvement des GJ n'a rien à voir avec le mouvement national.....
Tiga Downkoin, Posté
Lol ! FRAMBOISE ! Vous croyez qu'en enlevant la surremuneration des fonctionnaires, les prix en magasin seront plus abordables pour tous le Monde. C'est ça votre mesure pour améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais ? Cessez donc de vouloir réformer en tirant vers le bas, tirons plutÃ't tous les autres petits salaires et minima sociaux vers le haut ! Cordialement
Eric, Posté
Il serait intéressant en tant que journaliste, je dis ça je dis rien hein, de démontrer que ce mouvement des gilets jaunes est désormais politique avec l'appui de anette et Ratenon qui tirent les ficelles en sous mains. Mais bon pour ça faut être journalistes,, hein ip ?
Framboise , Posté
J'en pense qu'il faut stopper cette surremunration des fonctionnaires. ...et rétablir des prix normaux pour tous. MARRE DES INÉGALITÉS !!!?
Eric, Posté
Ah avec les gilets jaunes le site gauchiste ipreunion.com s'en donne à coeur joie. C'est à se demander si vous n'êtes pas derrière tout ça...
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...