Il y a un mois, une jeune femme avait perdu la vie au même endroit :

Mafate : une randonneuse a fait une chute mortelle de 70 mètres


Publié / Actualisé
L'accident s'est produit aux alentours de 14h ce mardi 5 février. Une randonneuse d'une vingtaine d'années accompagnée d'un groupe d'amis du même âge a fait une chute d'environ 70 mètres au niveau du sentier Augustave. La jeune femme serait morte sur le coup. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne ainsi qu'un médecin du SAMU ont été dépêchés sur les lieux mais ils n'ont pu que constater le décès. La victime était installée à La Réunion depuis quelques années.
L'accident s'est produit aux alentours de 14h ce mardi 5 février. Une randonneuse d'une vingtaine d'années accompagnée d'un groupe d'amis du même âge a fait une chute d'environ 70 mètres au niveau du sentier Augustave. La jeune femme serait morte sur le coup. Le Peloton de gendarmerie de haute montagne ainsi qu'un médecin du SAMU ont été dépêchés sur les lieux mais ils n'ont pu que constater le décès. La victime était installée à La Réunion depuis quelques années.

Il y a quelques semaines, une jeune femme de 24 ans avait trouvé la mort dans des conditions similaires au même endroit. 

Lire aussi : Mafate : une jeune randonneuse décède après une chute de 80 mètres

Suite à ces deux accidents, l'Office national des fôrets annonce que des expertises seront réalisées pour déterminer l'origine de ces accidents et apporter des améliorations au sentier Augustave. 

" En ce début d’année, le sentier Augustave (cirque de Mafate) est endeuillé par un second accident mortel, sur un tronçon pourtant équipé d’une main courante.

Ce sentier de montagne, alternant bordures de falaises et passages à gué, présente de nombreux passages délicats, comme tous les sentiers qui traversent les remparts de La Réunion. Cependant, pour expertise, l’ONF demande à la Préfecture la prise d’un arrêté de fermeture de cet itinéraire au public.

Une analyse des lieux sera ainsi réalisée pour essayer de mieux comprendre l’origine de ces accidents, et, éventuellement, apporter des améliorations au sentier.

L’ONF rappelle que la randonnée en montagne s’exerce librement, mais présente des dangers et des difficultés que chaque pratiquant doit savoir évaluer : aucun endroit n’est jamais totalement sécurisé. Empli de tristesse et d’émotion, l’ONF s’associe à la douleur de tous les proches de la victime de ce nouveau drame. "

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

RIP, Posté
ce sentier est un des plus beau de l'ile, il ne faut pas contre pas le prendre pat temps de pluie car très glissant....ca rappele tragiquement qu'il faut bien faire attention car on peut vraiment oerdre sa vie facilement...ca mem rapelle le militaire qui avait fait toute les guerre et qui est meurt sur la rando cascade bras rouge, pourtant la plus simple de cilaos.
Kris, Posté
Comme d'habitude ils vont le fermer et ne feront rien d'autre ... Comme pour les requins. On interdit l'accès à la mer et on entend que ça passe jusqu'au prochain accident.
Michel, Posté
Ce sentier est très dangereux, doit les autorités le ferme ou alors il apporte descqmeloorstions. Il! A été fermé longtemps. Touristes avec vertige s'abstenir.