Gendarmerie :

Vaste opération de contrôle à la sortie des boîtes: 47 infractions et 27 permis retirés


Publié / Actualisé
Afin de lutter contre les comportements dangereux sur les routes de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, a décidé de mener une action de sensibilisation et de contrôles routiers sur la problématique des addictions au volant (stupéfiants et alcool). Véronique Beuve, sous-préfète de Saint-Benoît et cheffe de projet sécurité routière, Olivier Tainturier, sous-préfet de Saint-Paul, le commandant Frutos et l'escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale ont participé au contrôle routier organisé le 10 février 2019 de 4H30 à 7H30 sur la commune de Saint-Paul. Quarante gendarmes étaient mobilisés sur 4 postes de contrôle disposés à Saint-Gilles les Bains, l'Ermitage et la Saline. Cette opération vient en complément du relais des campagnes nationale et locale auprès des conducteurs.
Afin de lutter contre les comportements dangereux sur les routes de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, préfet de La Réunion, a décidé de mener une action de sensibilisation et de contrôles routiers sur la problématique des addictions au volant (stupéfiants et alcool). Véronique Beuve, sous-préfète de Saint-Benoît et cheffe de projet sécurité routière, Olivier Tainturier, sous-préfet de Saint-Paul, le commandant Frutos et l'escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale ont participé au contrôle routier organisé le 10 février 2019 de 4H30 à 7H30 sur la commune de Saint-Paul. Quarante gendarmes étaient mobilisés sur 4 postes de contrôle disposés à Saint-Gilles les Bains, l'Ermitage et la Saline. Cette opération vient en complément du relais des campagnes nationale et locale auprès des conducteurs.

Le bilan de cette opération de contrôle est le suivant :

  • 47 infractions
  • 32 délits
  • 14 contraventions
  • 27 rétentions de permis de conduire
  • 24 conduite sous l'emprise de l'alcool
  • 4 conduite sous l'emprise de stupéfiants
  • 4 refus d'obtempérer
  • 1 refus de se soumettre
  • 1 gendarme légèrement blessé a la main sur un des points de contrôle

Conformément à l’engagement du gouvernement en faveur de la sécurité routière, les services de l’État sont mobilisés toute l’année autour de nombreuses opérations de prévention, de sensibilisation et de communication.


La sécurité routière concerne chacun d’entre nous. Depuis plusieurs années, beaucoup a été fait pour diminuer le nombre de personnes tuées et blessées sur nos routes.

Cependant, trop d’accidents graves et mortels sont encore recensés. Depuis le début de l’année 2019, 8 personnes ont perdu la vie sur les routes du département (chiffre au 09.02.2019). Ce chiffre préoccupant montre qu’il ne faut pas relâcher les efforts, que ce soit sur le volet de la prévention ou sur le volet de la dépression.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !