Aéroport de La Réunion Roland Garros :

Léger recul du trafic passagers en janvier mais une bonne progression du fret export


Publié / Actualisé
L'aéroport de Gillot fait le point sur la fréquentation de ce début d'année 2019, voici le communiqué tel quel : "Le trafic a diminué de 2,9% en janvier à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros, dans la continuité de la tendance enregistrée fin 2018 en lien avec les mouvements sociaux. Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, recule de 2,6% (6 100 passagers de moins qu'en janvier 2018). Celui des passagers en transit, sur les lignes de Corsair entre Paris et les îles de l'océan Indien et celle d'Air Madagascar entre Tananarive et Guangzhou, diminue de 21,5%.
L'aéroport de Gillot fait le point sur la fréquentation de ce début d'année 2019, voici le communiqué tel quel : "Le trafic a diminué de 2,9% en janvier à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros, dans la continuité de la tendance enregistrée fin 2018 en lien avec les mouvements sociaux. Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, recule de 2,6% (6 100 passagers de moins qu'en janvier 2018). Celui des passagers en transit, sur les lignes de Corsair entre Paris et les îles de l'océan Indien et celle d'Air Madagascar entre Tananarive et Guangzhou, diminue de 21,5%.

La fréquentation globale des lignes entre la métropole et La Réunion reste orientée à la baisse pour le troisième mois consécutif (–1%, 1 300 passagers en moins).

L’interruption de la desserte Toulouse-Réunion et le léger recul enregistré sur la ligne Réunion-Marseille n’ont été compensés que partiellement par la progression du trafic entre les aéroports parisiens et Roland Garros (+0,6%).

La plus forte baisse provient de la desserte de l’île Maurice (–9,1%, 6 500 passagers en moins par rapport à janvier 2018), malgré les huit vols saisonniers opérés pour la première fois par Air Austral entre Saint-Denis et l’île Rodrigues.

Le trafic régional est globalement orienté à la baisse (–5,1%), malgré les progressions enregistrées sur les Seychelles (+9,8%), Mayotte (+7%) et Madagascar (+1,6%). Six aéroports de la Grande Île sont désormais reliés à Roland Garros par des vols réguliers : Tananarive, Nosy-Be, Tamatave, l’île Sainte-Marie, Tuléar et Fort-Dauphin. S’y sont ajoutés, en décembre 2018 et janvier 2019, des vols saisonniers sur Diégo-Suarez, via Tamatave proposés conjointement par Air Austral et Air Madagascar.

Les lignes sur l’Afrique du Sud et les Comores ont pour leur part vu leur activité diminuer, respectivement de 1,5% et 8,6%.

Inversement, les liaisons longs-courriers sur l’Asie affichent une progression globale de 9,2% (près de 600 passagers supplémentaires sur le mois). La plus forte hausse est enregistrée sur Chennai (Inde, +18,1%), devant Guangzhou (Canton, Chine, +14,5%) et Bangkok (Thaïlande, +4%).

Dans le secteur du fret, les tonnages traités par l’Aéroport de La Réunion Roland Garros progressent de 3,5% en ce premier mois de l’année. Les tonnages débarqués reculent légèrement (–1%) par rapport à janvier 2018, pendant que le fret embarqué enregistre une hausse significative (+13,3%), grâce notamment à la bonne tenue des exportations fruitières."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !