Les 64 migrants renvoyés au Sri Lanka risquent la prison (actualisé) :

Dormez tranquille braves gens, les envahisseurs sont repartis


Publié / Actualisé
Retour à l'envoyeur, 64 migrants sur 70 ont été acheminés vers leur pays d'origine, le Sri Lanka. Les six restants, ceux qui sont passés entre les mailles du filet sont en sursis et pourraient se voir refuser l'asile. "Victoire", "hourra",  youpi" a dû s'exclamer cette minuscule frange de la population qui se dit ouverte et commence souvent ses phrases sur le sujet par "je ne suis pas raciste mais...". Ces grands humanistes intarissables en ont des choses à dire sur les migrants et en général, ce n'est pas jojo. Ces "courageux" sont ultra minoritaires par rapport à l'immense majorité de la population généreuse et bienveillante. Mais ils sont plus visibles car ils parlent fort sur les réseaux sociaux drapés dans leur anonymat, leur médiocrité et leur étroitesse d'esprit. Ouf, les envahisseurs sont partis, La Réunion ne s'en porte que mieux, diront ces "courageux" !
Retour à l'envoyeur, 64 migrants sur 70 ont été acheminés vers leur pays d'origine, le Sri Lanka. Les six restants, ceux qui sont passés entre les mailles du filet sont en sursis et pourraient se voir refuser l'asile. "Victoire", "hourra",  youpi" a dû s'exclamer cette minuscule frange de la population qui se dit ouverte et commence souvent ses phrases sur le sujet par "je ne suis pas raciste mais...". Ces grands humanistes intarissables en ont des choses à dire sur les migrants et en général, ce n'est pas jojo. Ces "courageux" sont ultra minoritaires par rapport à l'immense majorité de la population généreuse et bienveillante. Mais ils sont plus visibles car ils parlent fort sur les réseaux sociaux drapés dans leur anonymat, leur médiocrité et leur étroitesse d'esprit. Ouf, les envahisseurs sont partis, La Réunion ne s'en porte que mieux, diront ces "courageux" !

Le jour de la Saint-Valentin

Hasard du calendrier, le départ de ces 64 ressortissants sri-lankais tombe le 14 février, le jour de la Saint-Valentin. Pour prouver son amour de l’autre, l’Administration a affrété un avion du fleuron de l’aviation locale juste pour eux. Un vol confortable de cinq à six heures qu’ils feront menottés et en charmante compagnie : soixante-huit personnels de la police nationale et de la gendarmerie nationale. À travers le hublot, ils verront La Réunion s’éloigner petit à petit et leurs espoirs partir en fumée.

Ce que les migrants ont vu de La Réunion 

De notre île, ils auront vu peu de choses. Ils n'avaient pas l'autorisation de circuler librement sur le territoire. Cette terre promise restera sans doute toujours un mystère pour eux. Pendant neuf jours, leurs allées et venues se résumaient aux trajets entre leur hôtel, le palais de justice de Champ fleuri, la cour d’appel, le tribunal administratif et la préfecture. Finalement, en dehors des institutions judiciaires, les seuls Réunionnais qu’ils ont pu apercevoir dans la rue sont ceux qui passaient devant leur hôtel dionysien en hurlant parfois "Sri-lankais déooooor". Ah, le prestigieux et si vanté vivre ensemble réunionnais. La Réunion va sans doute leur manquer, même s’ils ne l’ont vue que furtivement et pas forcément son meilleur côté.

Mais on peut se le dire, les migrants sri lankais, eux, ne vont pas manquer à beaucoup de Réunionnais. Le biblique "aime ton prochain comme toi même" n’a pas pris. Une déferlante de propos haineux, racistes, xénophobes surtout motivés par un repli sur soi et un égoïsme gerbant. Ceux là, nous voulons les rassurer. Car depuis que les soixante-six migrants sont partis, La Réunion se porte enfin mieux. Pendant neuf jours, les Réunionnais ont retenu leur souffle, voyant leur économie, leur société, leur culture englouties par ces envahisseurs arrivés par bateaux pour tout nous prendre.

Ciao les migrants, ciao les galères

Les envahisseurs sont partis donc aujourd’hui, tous nos SDF ont enfin un toit.
Les envahisseurs sont partis donc aujourd’hui, plus aucun Réunionnais n’est au RSA.
Les envahisseurs sont partis donc aujourd’hui, plus aucun Réunionnais ne vit sous le seuil de pauvreté.
Les envahisseurs sont partis donc aujourd’hui, plus aucun Réunionnais n’est au chômage.
Les envahisseurs sont partis donc aujourd’hui, la vie chère n’est plus qu’un lointain souvenir.

Hé oui, tous nos problèmes se sont envolés en même temps que les soixante-quatre migrants sri lankais. Car tout était de leur faute depuis le début, bien sûr.

Les arguments les plus fous pour les détester

Ah ils avaient bon dos nos sans-abris, on les choyait, on pensait si fort à eux, on ne parlait d’ailleurs que d’eux, les internautes n’arrêtaient pas "on va pas accueillir tous ces étrangers alors que nos SDF crèvent de faim" "et nos sans-abri qui va s’occuper d’eux si on s’occupe de tous ces migrants ?" "La Réunion doit d’abord s’occuper de ses sans domicile fixe avant de prendre en charge ces étrangers  affirmaient-ils ?

On avait aussi droit à "La Réunion n’est pas extensible" ou alors le classique "il n’y a déjà pas assez de travail pour tout le monde" ou sinon le concis mais précis "La Réunion aux Réunionnais" . Tout cela précédé de cette phrase magique "je ne suis pas raciste mais…" pour se donner bonne conscience.

Ils sont rentrés au Sri Lanka et ils risquent encore plus leur vie

On se serait cru envahi, que c’était la fin. Finalement, beaucoup ont voulu qu’ils rentrent chez eux, le Ministère de l’Intérieur a exaucé leur souhait. Mais qui s’intéresse au sort de ces migrants ? Peu de gens se demandent ce qu’ils vont devenir de retour au pays.

Car la démocratie à la sauce sri-lankaise, c’est simple : tu quittes le pays sans autorisation, tu finis en taule. Les migrants qui sont arrivés à La Réunion ont tous parlé de menace pour leur vie lors de leurs entretiens avec l’Office français de protection des réfugiés et apatrides. Ils ont expliqué fuir le pays car ils étaient persécutés à cause de leur religion, leur opinion politique ou leur sexualité.

Déjà menacés, le fait d’être partis ne fera qu’aggraver leur situation.

Alorsà cette minorité qui parle fort sur les réseaux sociaux drapés dans son anonymat, il faut sans doute dire : continuons de ne penser qu’à nous sans s’inquiéter des autres.

Continuons de regardez sans sourciller s'évaporer une partie de la générosité, de la solidarité et de l'humanisme qui ont fait et font toujours l'honneur de La Réunion...

Le principal est que l'on puisse dormir tranquille, les envahisseurs sont enfin partis...

fh/www.ipreunion.com

   

46 Commentaire(s)

Foutant, Posté
Tout le ban gars i critik là, ou sa zot i sorte zot ? zot toute lé émigré et zot i vien fait le ver sur ce que i lé le journalisme ou pas ? Zot i cri la misère ? Mais looool, La Réunion kan ou travay pa ou gain un salaire minimum et zot i parle de misère ? La Réunion kan ou bosse pas ou nana Canal Sat ek un gros lauto et zot i appel sa la misère ? La Réunion kan ou lé malade ou lé soigné directement sans condition ! Zot la pou cause inutile. Quel buzz ? Zot la vu ce que zot i di ? Ousa zot i sorte zot ? Linde, pakistan, l'Afrique, Madagascar, l'Asie, la France, l'Europe. Zot toute la ariv par bateau na des décennies voire des siècles et aujourd'hui zot i crash su do moun si sa se trouve lé parmi zot zancetres ? Ban d'égoistes et d'enfant gatés sa même zot i vaut. Un jour i appel demain et zot va regretté ce que zot i écrit. Na un bon dieu i veille a zot la haut. Na zot zancetre i veille a zot là haut. Continué meme craché, continuer insulté, rire la souffrance de moun. Kisa zot i lé pou juge de moun zot ? Continue bien garde zot nombril en criant à l'invasion. Kan sera zot tour zot va nir fait le ver sur le web ban gater.....
Cerbere, Posté
Dans mon F2 j'invite pas a dormir 10 invités. Avec 40 de chomeurs j'importe pas des travailleurs qui seront exploités par des employeurs peu scrupuleux. A partir de combien de migrants refusés on devient des salops ? Ce n'est que le début d'une migration sans fin. Stop a l'angélisme inconscient.
Gigan, Posté
A tout ces fils d'immigrés Indiens Malgache Africain Chinois Zarab qui peuple la Réunion HONTE A VOUS...vous avez oubliés les ancêtres ? Fils d'étranger c'est bien vous qui devrait retourné dans les pays d'origine de vos parents, les vrais Français n'ont plus les moyens de vous subventionner , ni de vous nourrir et de payer vos rsa et cmu
Daddy, Posté
Qui a écrit cet article !vous être bien lotis ,va vivre avec eux au sri Lanka !Fait un geste pour les démunis ,au lieu de critiques les réunionnais
Marc974, Posté
A l'anonyme écrivain et son blabla. Personne ne vous empêche de partir au sri Lanka soutenir en tant que généreux humaniste ces aimables personnes. Cherchez un financement au pcr ou mieux avec les insoumis réunionnais
Titi974, Posté
On est pas encore tranquille car il reste encore les précédents envahisseurs à éjecter de chez nous, pourquoi l'Australie, immense pays les refuse, pourquoi l'Inde ne les prend pas, et les autres pays plus près, ah! Oui, a la Réunion tout est gratuit, il y a même la retraite à 900â"¬ pour ceux qui n'ont jamais travailler.
Sandra , Posté
Le journaliste anonyme qui fustige ses concitoyens ne s'est il pas trompé de rubrique ? Au lieu d'informer il déverse sa colère. ...
Ressaisissez vous ! (Vous semblez vous y connaitre donc vous savez que conformément à la déontologie du métier. n factuel est fait pour informer sur des faits bruts sans aucun commentaire, c'est que nous faisons plusieurs fois par jour sur tous les sujets. Vous savez sans doute aussi que toujours conformément à la déontologie du métier qu'un éditorial est fait pour que le journaliste puisse donner son opinion. C'est qui a été fait dans cet éditorial pour dénoncer les propos racistes tenue par un frange minoritaire des concitoyens.
Relisez-nous ! Webmaster)
Ou met pas mi met pas, Posté
Cet article n'est pas un article de presse C'est juste un jugement sur les Réunionnais
Ce site ne donne plus d'informations sur la Réunion ou dans le monde. Je suis sûr à 99,9 % que ce journaliste est à métropolitain.
Le vivre-ensemble sera toujours sur l'île de la Réunion Tout journaliste aime bien signer son article et comme par hasard cet article n'a pas été signé
Vous êtes comme tous les autres site d'information Vous n'êtes pas ici pour informer mais pour faire le buzz
Poupoule, Posté
Sinon, ils ont laissé leur rafiot. Vous pourrez toujours le prendre pour aller les rejoindre au Sri-Lanka et les aider sur place de vos lumières, avec votre portefeuille, vos connaissances, etc. ... . Et tiens, leur apprendre à renverser leur foutu gouvernement pour qu'ils puissent vivre en toute sérénité chez eux (Merci pour ce commentaire de très haut niveau qui éclaire subitement le débat - Webmaster)
Jean mi, Posté
Bravo pour cet article . Le vivre ensemble i existe plus ......
Mémoire, Posté
Réunionnais, d'où viens-tu donc? Comment es-tu arrivé sur cette île ? T'es-tu un petit peu intéressé à la généalogie?
Réfléchis avant de jour au raciste de base. T'es pas vraiment blanc ni vraiment noir et tes ancêtres n'ont pas fait partie d'une génération spontanée...réfléchis!
Tata, Posté
NOUS SOMMES TOUS A LA REUNION ISSUE DE L EMIGRATION...
Kevin techer, Posté
Ces courageux parlent fort sur les réseaux sociaux drapés dans leur anonymat, leur médiocrité et leur étroitesse d'esprit. Bravo, monsieur le pseudo journaliste obligé de ce cacher derrière son site...même pas capable de signer son article...encore mieux ses nombreux fans ont meme pas sigmer avec leurs noms juste des initials... mais voyons un peu de serieux...pas de racisme juste que le monde ont compris... avez vous deja habités a st andré ? Avez vous vu comment certains immigrants se sont emparés de terrains logement et nationalité ? Trouver vous normal d'avoir a l'école plusieurs freres et soeurs avec 2 ou 3 mois de décalage ? De la fraude...de l'abus, nous n'en voullons plus...puis, excusez moi avez vous vu les migrants avec leurs bijoux en or leurs telephones neufs, etc. en train de s'amuser, siffler les femmes du monde,etc. Non, vous êtes juste aveugle ou un pur hypocrite.
Alain, Posté
Merci beaucoup IPR! Il suffit de lire les commentaires ci dessous pour constater à quel point vous avez raison. Pourvu que les haineux deviennent un jour demandeurs d'asile....
Shaitan, Posté
Le feuilleton continue l'est pati le zavion ou non ?
Alyssa, Posté
Merci pour cet article. Je suivais le sujet par bribes car je ne suis plus sur ma terre natale depuis quelques années déjà et les informations qui me parvenaient était maigres, mais en lisant les réactions des gens concernant ce sujet j'ai soudain eu très, mais alors très honte d'être Réunionnaise.
(Je ne m'étonne tout d'un coup plus du tout des résultats des votes des présidentielles sur l'Île en 2017).
Je ne connais pas ce site non plus donc je lance ce compliment un peu de manière inopportune mais je salue le journalisme typé gonzo, ayant vu quelques personnes parler du " journalisme " qui se doit d'être neutre et faisant preuve de cynisme par rapport à l'écriture de votre article. Je trouve justement qu'on manque cruellement d'articles comme celui-ci.
Merci encore !
Jumol974, Posté
Merci oui est tellement affligeant tout cette haine gratuite, malheureusement tout ces haineux sont dans la désinformation totale et ont juste peur que la part du gâteau diminue !! Pauvre France, pauvre Réunion le populisme et le racisme a de beaux jours devant cette amnésie collective !!
Patouche974, Posté
Mwin l'ariv par bato dan la kal kom zanimo
Mwin té grat li té tap, lès ali kaf na sèt po
Mwin té dans kom zako dan la kour bann gro zozo
Li té i ri mwin té i kri o kaf néna sèt po
Non mwin l'asé viv an kondané
Wi mi vé viv an Réinioné, ni plis ni moin k'in Réinioné
Non mwin l'asé viv an kondané
Wi mi vé viv an Réinioné, ni plis ni moin k'in Réinioné
Mi viv an kaliko kom in kaniar dann fourno
Tro dir lé ton koko po travay dann biro 
Kan mi sant mon malèr mon fonnkèr li lèv an flèr
Po fé rèv tout an frèr po tout an kèr i rèv
Kaf yab la pi koulèr
Non mwin l'asé viv an kondané
Wi mi vé viv an Réinioné, ni plis ni moin k'in Réinioné
Non mwin l'asé viv an kondané
Wi mi vé viv an Réinioné, ni plis ni moin k'in Réinioné
Kaf kafé obli pa iyèr po domin
Kaf kafé olé iyèr po domin
Kaf gadyam in zordi po domin
Kaf black amwin mèm dann béton dann géto
Kaf black amwin mèm
Kaf la black aou
Kaf la black out non non
Non mwin l'asé viv an kondané
Wi mi vé viv an Réinioné, ni plis ni moin k'in Réinioné
Kaf black kaf black out, black amwin mèm
Kaf black kaf black aou mèm, kaf ali mèm
Kaf black kaf black anou mèm
Black out, black out black amwin mèm
Black out black out black aou mèm
Black out black out black ali mèm
Black out black out black anou mèm
Aliz, Posté
Merci pour cet article !
Rh974 , Posté
Bravo pour cet article un peu déroutant lol mais qui résume bien la pensée des c......
Nicolas Hoarau, Posté
Ca ma fait du bien de lire cette article =)
j'imagine tellement ces gens haineux en train de peter un plomb en vous lisant ! hehe
Je pense aussi et c'est triste a tous les bénévoles qui ont donné énormément de temps pour aider et accompagner les sri lankais dans toutes ces démarches .... pour rien... bon allez pas pour rien vu que 6 ont eu de la chance que leur droit soit encore respecté, contrairement aux autres
Sandrine, depuis son mobile, Posté
le "vivre ensemble" a -t-il jamais existé?
Comment sont arrivés nos grands parents, certains ont déjà oublié??? Ne parlons même pas des polémiques à 2 cents concernant les aides qu'on peut donner...
Le Megasaure, Posté
Les "vrais" humanistes réunionnais pourquoi ne pas avoir pris sous votre toit ces pauvres Sri lankais hein :)?
Vous savez ce qui se passe quand on fait venir pleins de gens étrangers dans un pays qui leur donne tout ? Taper les viols de telford sur YouTube et déguster.
Aidons nous d'abord avant d'aller chercher des gens à aider ailleurs, le peuple souffre, la république nous prends pour des imbéciles, La France c'est le peuple français,sa culture et son histoire.
Malheureusement nos valeurs aujourd'hui sont bafouée à cause de ses délires cosmopolite. Mais nous pouvons nous relever et nous rebâtir, nous sommes solidaire entre nous si nous le voulons. (Cher le Megasaure, pour défendre les droits des personnes, il faut les héberger ? Nous ne connaissiez pas cette définition des lois et de la démocratie - Webmaster)
JPJ, Posté
Merci pour cet article, j'adore !
Lola, Posté
Arrête un peu car selon un de vos confrère sur un autre site, ils arrivent ici sur des navires volés à de braves pêcheurs sri lankais. C'est un trafic d'être humain, si i commence donne un pied va prend un carreau.
Yoplait, Posté
Article bourré de haine et non-impartial. La personne qui la rédiger ne devrait pas avoir sa place comme journaliste. On peut sentir l'opinion de la personne qui rédige.. C'est ridicule (Très cher Yoplait, la déontologie des journalistes ne leur interdit pas d'avoir une opinion et ils sont libres de l'exprimer. Sinon cela serait une atteinte grave aux liberté. Bonne journée)
Pussykat, Posté
perso je suis soulagée de leur départ pas par manque d'humanité mais bien pour notre sécurité à tous
nous n'avons pas les moyens de subvenir aux besoins de ces sri lankais nous peinons à vivre nous Réunionnais alors nous ne pouvons nous permettre de prendre en charge d'autres personnes nous n'avons pas assez de logements le chômage est élevé
comment accueillir d'autres personnes dans ces conditions.
Et puis c'est un réseau de clandestins qui arrivent en force à la Réunion nous n'avons aucune obligation envers ces gens.
Ce ne sont pas des étrangers qui vont diriger la Réunion donc la France
NON à l'invasion des étrangers!!!
Man, Posté
Une situation qui n'est pas propre à La Réunion...L' Economiste Branco Milanovic, dans une interview du 10/02/2019, dans Libération....met en avant l'asymétrie entre les 2 facteurs de production ...le capital financier qui migre en toute liberté à travers le monde et le capital humain qui n'a pas une totale liberté de mouvement.Les inégalités entre pays....sources des mouvements migratoires...
Eric, Posté
bonjour , je suis pas un raciste il faut pas dire que toute la population soit xénophobe, moi j'ai pas insulte les migrants, au contraire j'en ai rencontre deux qui m'ont salue et on a discuté, il faut pas mettre tout le monde dans la catégorie raciste (Bien sûr Eric que toute la population n'est pas xénophobe, le peuple réunionnais dans son immense majorité est tolérant et généreux, comme vous - Webmaster)
Hardcore, Posté
Vous, esclaves du système, vous avez peur que ces gens viennent vous déranger pendant que vous profitez des maigres miettes que le système vous laisse. Et vous pensez que ce sont les migrants le problème ? Le système a encore de beaux jours.
Hi, Posté
Ben whaii !!! Et en attendant des migrants légal entre à la réunion en en avion première classe , sans accueil médiatique bien sur ,s'octroie des place de travail toute prête et réserver, s'achète un terrains entre deux dispute familiale et deviennent des reunnionais à part entière , et personne ne crie Intel dehors ...Bien sûr je ne suis pas rasite in attention ?
Spio, Posté
Bravo ! Une leçon de journalisme ! Des faits, de la neutralité, et de l'analyse ! Vous insultez la profession
Titik, Posté
Superbe article qui reflète la réalité du soi-disant vivre enseble reunionnais.
En ayant vu les commentaire je me suis aperçu que ses gens sont incultes et n'essayer meme pas de se reseigner, de se documenter pour voir ce qui se passe reellement las-ba concernant les minorités ethnique et religieuse.
De plus quand on voit les commentaires : ils viennent ici pour la caf le rsa ect ect sans savoit que les demandeurs d'asile ne peuvent beneficier de ces aides la.
Le journal libération à donner une belle image de notre ile en citant les propos xenophobe et racisme dans un de ses articles.
Finlement je me rend compte que le vivre ensemble est une utopie.
Vous avez oublier la fameuse phrase, vu sur les reseaux sociaux, dite au non-racisme : 'ramene out kaz'
JLM, Posté
Commentaire très juste. Un peu culpabilisant, parfois infantile. Mais il faut savoir aussi dire les choses. Merci de nous donner enfin une opinion bien tranchée.
Man, Posté
Un vrai coup de gueule....Nous avions oublié que nous étions, sommes et serions....le migrant de quelqu'un.....
Bravo, Posté
Cette société de plus en plus facho me fait honte et la nature hu
Jesse, Posté
Un article sans vraiment de bon sens . Juste une critique ou un dégoÃ"t . Je l'ai trouvé médiocre bien que le sujet soit intéressant .Ce qui me fait le plus rire aujourd'hui à la Réunion c'est que la majorité des personnes qui prÃ'nent et ventent encore le savoir vivre ensemble Réunionnais sont des zoreils. Des zoreils de toutes origines mais zoreils quand même . Alors que les Réunionnais eux sont aussi raciste que les métropolitains qui disent les migrants ,les clandestins ,les arabes ect.... Dehors .... Mais ... C'est pas pareil ... Pffff
Mikl16, Posté
c'est quoi cet article aussi médiocre que ce qu'il dénonce. Alors sous couvert dont on ne sait quelles déclarations, réelle ou mensongère on établit le droit d'entrer en France. Je vous rappelle que ces personnes ont été entendues par les services de lOFPRA, qu'ils ont eu droit de déposer moult recours contre toute décisions prises à leur encontre, que les dits services de l ofpra plus aptes que vous de déterminer le vrai du faux, ont rejetés les demandes d'asiles, alors il est un peu lamentable d'1, de tenter de faire culpabiliser une frange de la population réunionnaise contre la venue de ces personnes en France, de stigmatiser l'autre frange plus modérée ou acquise à la cause, de 2 de vouloir faire porter la responsabilité des événements au peuple réunionnais.
Dd, Posté
Très très belle leçon.... mais concrètement vous proposez quoi comme solution... tous les accueillir...,et engraisser une filière d'immigration sans doute tenue par une mafia bien organisée.... créer des milliers d'assistés une fois installés sur l'île.... car c'est certain si des centaines sont acceptés... des milliers viendront.... les passeurs n'attendent que ça... il n'y a qu'à voir ce qui se passe en Europe....faire de belles phrase sans proposer de véritables solutions soulagera sans doute vÃ'tre conscience... et votre égo....si on s'attaque à un problème il faut faire une analyse et ...proser des solutions viables.... ou se taire...
Jo, Posté
Cet article, sans aucune objectivité, d'un journaliste manifestement partisan de l'accueil inconditionnel est scandaleux. Les autorités françaises ont appliqué la loi et les migrants ont exercé tous les recours auxquels ils avaient droit (OFPRA, Cour d'appel, Tribunal administratif) avec l'aide d'avocats. Ils ont été logé dans un hÃ'tel et au centre de rétention de l'aéroport et sont rentrés chez par un vol Air Austral. Dura lex sed lex. Soutenir ces arrivées clandestines, c'est faire le jeu de la mafia des passeurs, c'est accepter que des gens vendent tous leurs biens pour payer leur passage, abandonnent leur famille au pays. C'est aussi accepter les drames en mer, accepter les morts, car pour 6 bateaux qui ont traversé, combien ont fait naufrage ???
Techer, depuis son mobile, Posté
prend les 66 migrants chez vous
journaliste qui aime critiqué la réunion (Merci cher Técher pour ce commentaire de haut niveau, nous ne critiquons La Réunion. La Réunion est belle généreuse, partageuse et tolérante. Pourquoi vous sentez-vous visé ? Webmaster)
Optimus prime, Posté
Merci pu pour cet article courageux. J'en veux aux maires :pour ne pas s'occuper de nos sdf et du coup donner cette excuse aux racistes pour exprimer leur sentiment haineux...un maire a tout les moyens de reloger un sdf...les profs d'histoire ont du boulot pour rappeler que nous sommes tous des migrants
Marylou, Posté
Les pauvres. C est comme si on faisait voler cet avion sans pilote. Leur sort est le même . Que Dieu les protege
Didier, Posté
Merci de ce laïus.
Merci de votre commentaire moralisateur !
Je me demande même qui vous en donne le droit.
Je me permets même de douter de votre sincérité car il ne faut pas oublier une chose ... vous faites partie de cette population réunionnaise ahurie face à cette vague mediatique, complice par son silence. devant l'adversité...dans le feu de l'action ...on ne vous a pas entendu !
Je préfère gens qui disent bien que ceux qui ont bien dit.
C'est de la malhonnêteté intellectuelle.
Lcr974, depuis son mobile, Posté
Monde abjecte oú plus personne ne pense à autre chose qu'à soit...
Jule, Posté
Jusqu'à la prochaine