Il est soupçonné d'avoir détourné 700.000 euros :

Comité régional sport pour tous : l'ex président a été mis en examen mais laissé libre


Publié / Actualisé
Le parquet de Saint-Pierre fait le point sur la procédure judiciaire en cours, nous publions le communiqué tel quel : Après 48 heures de garde à vue, Frédéric Cliquet a été mis en examen pour des chefs de non désignation de commissaire aux comptes par un dirigeant d'association, travail dissimulé par dissimulation de salariés, abus de confiance, escroquerie au préjudice de personnes publiques ayant versées des subventions et déclarations mensongères pour obtenir une allocation.
Le parquet de Saint-Pierre fait le point sur la procédure judiciaire en cours, nous publions le communiqué tel quel : Après 48 heures de garde à vue, Frédéric Cliquet a été mis en examen pour des chefs de non désignation de commissaire aux comptes par un dirigeant d'association, travail dissimulé par dissimulation de salariés, abus de confiance, escroquerie au préjudice de personnes publiques ayant versées des subventions et déclarations mensongères pour obtenir une allocation.

Placé sous contrôle judiciaire, le mis en examen a notamment interdiction de quitter le territoire national et d'exercer les activités de président d'association ainsi que de gérant ou président d'une société ayant pour objet social l'organisation d'activités sportives ou culturelles.

Alerté par la plainte de la Fédération française de sport pour tous, plainte renforcée par les conclusions de l'inspection des associations présidées par Frédéric Cliquet à la Réunion par la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, le Parquet de Saint-Pierre a saisi les gendarmes de la brigade des recherches de Saint-Pierre et les enquêteurs du groupement d'intervention régionale de la Réunion.

Les très nombreuses auditions et investigations financières menées ont permis de mettre à jour une gestion opaque des associations réunionnaises et mahoraise sous l'étroit contrôle de Frédéric Cliquet ainsi que d'importantes irrégularités sociales et financières.

L'information judiciaire ouverte ce jour permettra au juge d'instruction et aux enquêteurs de déterminer précisément les responsabilités du mis en examen et d'autres personnes de son entourage ainsi que l'ampleur du préjudice causé aux salariés des différentes associations, aux collectivités publiques et aux organismes sociaux. 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...